Sélectionné pour vous :  Recrudescence d'éboulement et de morts dans les zones minières : un spécialiste de santé et sécurité au travail propose des pistes de solutions 

380 projets et programmes d’investissements projetés dans le PLFI 2024 : voici la répartition par axe et par montant 

Le gouvernement guinéen à travers le pool économique et financier était ce vendredi, 22 décembre 2023 devant le Conseil National de la Transition (CNT). Objectif, présenter le Projet de la Loi de Finances Initiale (PLFI) pour l’exercice 2024.

A cette occasion, le ministre de l’Économie et des finances a fait savoir que 380 projets et programmes d’investissement sont prévus dans le projet de loi de finances initiale 2024. Ces projets et programmes sont répartis par axe et en lien avec les objectifs et les actions prioritaires du Programme de Référence Intérimaire (PRI).

Au niveau de l’axe Cadre macroéconomique et financier, a indiqué le ministre Moussa Cissé, « il est la réponse des autorités aux défis que représente la préservation des grands équilibres financiers internes et externes de l’État. Il comporte au total vingt-huit (28) projets et programmes d’investissements pour un montant prévisionnel de 1 233,92 milliards soit 8,68% du total des prévisions dont 144,94 milliards en ressources propres et 1 088.98 milliards en financement extérieur ».

En ce qui concerne l’axe Cadre légal et gouvernance, explique t-il, « le Gouvernement ambitionne d’apporter une réponse aux défis liés à la fragilité de l’État en vue de restaurer l’État de droit, créer un climat de paix et de sécurité, tout en améliorant les performances des services publics à tous les échelons de l’administration territoriale. En réponse à ce défi de gouvernance, il est prévu au compte de l’exercice budgétaire 2024 un montant de 1 253.41 milliards (8.82%) pour un nombre total de vingt-deux (22) projets et programmes repartis en ressources propres (1 025.51 milliards) et en ressources extérieures (227,90 milliards) ».

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : Ouverture de la deuxième édition du festival international du livre et des auteurs

S’agissant de l’axe Action sociale, emploi et employabilité, le ministre de l’économie et des finances a laissé entendre que « le Gouvernement compte apporter la réponse aux défis liés à la faiblesse du capital humain et du capital social avec pour finalité d’investir plus et mieux dans « Homme » afin de lui donner les moyens de devenir un membre productif d’une société plus cohésive. A ce titre, vingt-sept (27) projets ont été dotés pour un montant prévisionnel de 811.17 milliards, soit 5.71% dont 169 milliards en ressource propre et 642,17 milliards en financement extérieur ».

Pour l’axe Infrastructures, connectivité et assainissement, dit le ministre, le Gouvernement compte apporter la réponse aux défis liés à l’état des infrastructures, à la transformation numérique et aux fragilités environnementales. « Cet axe représente près de 74% des dépenses d’investissement projetées en 2024 pour un montant de 10 501.64 milliards pour trois cent trois (303) projets et programmes financés en ressources intérieures (4 978.68 milliards) et en ressources extérieures (5 522,96 milliards) », a martelé le ministre de l’économie et des finances.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...