Sélectionné pour vous :  RN Mamou-Dalaba: un conducteur de taxi-moto perd la vie, suite à une collision avec une voiture

Non paiement des salaires des contractuels: Cette cinglante réponse de Salifou Camara au ministre Julien Yombouno

Ils sont plus 14 mille fonctionnaires guinéens et contractuels d’Etat qui n’ont pas reçu leurs salaires du mois de décembre dernier. Selon nos informations, ces salaires ont été bloqués par le ministre du Travail et de la Fonction Publique pour des raisons de non-recensement biométrique dans le cadre du projet Fichier Unique de Gestion Administrative et de la Solde (FUGAS). Une décision rejetée en bloc par certains leaders syndicaux, à l’image de Salifou Camara, secrétaire général de la fédération syndicale professionnelle de l’éducation.

A en croire Salifou Camara, cette décision de blocage des salaires est tombée comme un coup de couperet au sein de la classe syndicale guinneenne.

« Il y a eu un acte qui nous a vraiment rongé le cœur, qui nous a désorientés. C’est le fait que le ministre de la Fonction Publique a bloqué le salaire de plus de 14 mille fonctionnaires titulaires et contractuels, ça nous a choqué. Et avec cette conjoncture, tout le monde sait que la fin d’année est une période difficile pour tous les travailleurs pas seulement en Guinée, mais dans le monde entier. Donc nous déplorons cet acte et nous la condamnons. On ne peut pas dire aux gens de s’inscrire en ligne et que certains ont eu des difficultés, même s’il peut y avoir d’autres qui peuvent être déclarés fictifs, mais après ce travail, il fallait mettre une équipe en place qui puisse descendre sur le terrain auprès des travailleurs pour voir physiquement est-ce que les reproches évoqués sont justes. La plupart de ces gens ont fait le recensement, ils ont leurs récépissés, ils sont sur le terrain, ils sont au postes et ils travaillent. On a rencontré beaucoup de cas comme ça. Donc, je ne vois pas pourquoi les travailleurs qui sont vraiment dans la légalité puissent être torpillés de la sorte. Que le ministre sache qu’un seul fonctionnaire a plusieurs bouches à nourrir et qu’il sache que nous sommes à une phase qu’on ne peut pas appliquer les principes tel que tel. Parce que nous savons que le salaire c’est la vie d’une personne », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  RN Mamou-Dalaba: un conducteur de taxi-moto perd la vie, suite à une collision avec une voiture

Pour le syndicaliste, le ministre de la Fonction Publique devrait consulter les acteurs, notamment le syndicat avant de prendre une telle décision.

« En tant que partenaire, il est très important que le ministre de la fonction publique concerte souvent en prenant ces genres de décision en discutant avec le syndicat et en faisant une sensibilisation dans les médias pour que ceux qui ne sont pas dans les normes puissent se rendre compte de ce qui va être pris comme décision. Mais la décision a été brusquement prise, alors que ça devrait prendre le temps. Il fallait alerter d’abord>>, a-t-il lancé.

Le secrétaire général de la FSPE très remonté contre cette décision, appelle le ministre Julien Yombouno à reconsidérer sa position. Car pour lui,  » le salaire est lié à la vie d’une personne », a-t-il coupé court.

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...