Sélectionné pour vous :  Kintinian (Siguiri): un jeune homme retrouvé mort dans un bâtiment inachevé, à Setiguiya

Drame à Boké: une femme poignarde son mari à la poitrine, la victime dans un état critique

L’acte s’est passé dans la nuit du dimanche à lundi au secteur Solayah, quartier Goreye dans la commune urbaine de Boké. Une dame dont l’identité n’est pas encore révélée, est accusée d’avoir planté un couteau dans la poitrine de son époux, qui serait dans un état critique, a appris siaminfos.com à travers son correspondant.

Selon nos informations obtenues d’une source locale, la principale accusée a été arrêtée et se trouve au niveau de la gendarmerie départementale de Boké pour y être interrogée. Questionné sur ce drame, Ibrahima Sylla, le voisin du couple a expliqué comment l’acte s’est passé.

« Je suis revenu à 00 heure à la maison, le jeune papi était assis dehors en train de fumer la cigarette. Quelques temps après, je l’ai entendu crier BG, vient me sauver ma femme m’a poignardé. Et là je suis sorti en courant. Et effectivement quand je l’ai vu, il y avait du sang partout. Moi seul, je ne pouvais pas le prendre. Donc, je suis allé chercher de l’aide. On l’a embarqué pour les urgences de l’hôpital régional, mais les médecins nous ont suggéré de l’évacuer à Kamsar parce qu’il avait perdu trop de sang», a-t-il expliqué avant d’ajouter:

« Chaque fois, ils se disputent. Même pendant le mois de ramadan, la femme a tenté de faire la même chose. Là aussi, il a fallu mon intervention sinon, la femme allait tuer son mari. Ce jour-là, le jeune a dormi chez-moi. Ce que j’ai appris puisque je passe la journée au marché, la femme refuse souvent de préparer à manger, même si son mari lui donne la dépense », renchérit notre interlocuteur.

Sélectionné pour vous :  Jour de manifestation à Conakry : voici notre constat sur l’autoroute Fidel Castro

Aux dernières nouvelles, la mise en cause enceinte de deux mois dit-on, se trouverait à la gendarmerie départementale pour des fins d’enquêtes. Une information confirmée par un officier de police judiciaire en charge du dossier.
Pour tenter d’en savoir plus, nous avons cherché à joindre la sœur du jeune Papi qui est à ses côtés en ce moment à l’hôpital, qui s’est brièvement exprimée sur ce qui est arrivé à son frère.
« La plaie est trop profonde et il continue de saigner. Donc, les médecins suggèrent une intervention chirurgicale, faute de quoi il risque de mourir », a-t-elle confié.

 

Boké, Bailo Bah siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...