Sélectionné pour vous :  L'ancien ministre Mamadou Taran Diallo sur la détention de Kassory et cie : "Qu'on les juge si on doit les juger"

Franwalia ( Siguiri ): les femmes massivement mobilisées pour incinérer les foulards de leur marabout prédicateur

Elles étaient plus d’une centaine de femmes de la sous-préfecture de Franwalia à se mobiliser ce vendredi 25 août 2023 pour non seulement lancer des slogans hostiles à l’endroit de leur marabout prédicateur Karamo Siaka Camara, mais aussi profiter de la même occasion pour incinérer les foulards et les habits sur lesquels se trouvaient les photos dudit marabout.

Selon nos informations recueillies sur place, ces femmes rouges de colère accusent le marabout prédicateur Karamo Siaka Camara d’avoir orchestré l’arrestation de plus d’une vingtaine de jeunes qui ont manifesté en début août afin de demander le départ immédiat des trois présidents de district de Franwalia accusés de gestion opaque.

Rencontrée dans la journée de ce vendredi 25 août 2023, la porte-parole des femmes de cette localité a expliqué le motif qui leur a poussé à incinérer les foulards portant les photos du jeune marabout prédicateur.

 »Nous nous sommes fortement mobilisées dans la journée de ce vendredi saint pour venir au rond-point de Franwalia pour brûler devant vous les journalistes nos foulards portant les images de Karamo Siaka Camara. Ces foulards, nous les avons acheté à notre propre argent et aujourd’hui nous avons encore décidé de les incinérer. Ce monsieur se dit marabout de la plupart des cadres de ce pays que c’est pourquoi, il fait aujourd’hui ce qui lui semble bon. Il a fait appel aux forces de l’ordre et de sécurité pour venir arrêter une vingtaine de jeunes parce qu’ils ont manifesté pour demander le départ des présidents de district de Franwalia pour mauvaise gestion. Puisque son frère est parmi les trois présidents de district, il a d’abord dit aux jeunes qu’il est d’accord pour le changement, mais qu’il faut pas que son frère soit touché. Les jeunes ont dit aussi non, s’il doit avoir du changement, ce sont les présidents qui doivent partir tous et puisqu’il n’a pas accepté cela, ça a alors suscité des problèmes.  Parce qu’il se dit marabout des cadres du pays, il a appelé le gouverneur de Kankan de venir arrêter nos enfants et ce dernier sans chercher à comprendre le problème, a ordonné le préfet de Siguiri de mettre aux arrêts tous ces jeunes.  Certains pendant leur arrestation, ont perdu une somme de 38 millions et d’autres cinq à six millions. Il y a un autre qui a perdu son œil droit pendant son interpellation. Donc nous demandons aux autorités guinéennes de faire face immédiatement à nos problèmes sans quoi ce soi-disant marabout risque de tout détruire chez nous. » a laissé entendre la porte parole des femmes protestataires.

Sélectionné pour vous :  Guinée : les agréments des médias Fim FM, Djoma et Espace retirés 

Aux dernières nouvelles ces femmes comptent venir rencontrer le préfet de Siguiri ce samedi 26 août 2023 pour qu’il soit mieux informé de la situation  afin de libérer ces jeunes en prison à la maison d’arrêt.

 

Siguiri Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...