Sélectionné pour vous :  Vers un glissement de calendrier en Guinée ? : « Nous avons vu ces tentatives de vouloir prolonger la transition » (Dr Edouard Zotomou Kpogomou)

Lola : Zoom sur un paysan leader à Guéasso

Dans la Sous-préfecture de Guéasso, préfecture de Lola, un paysan leader se distingue parmi tant d’autres. Djibril Diallo, c’est son nom. Cet amoureux de la terre a mis en valeur plus de 100 hectares au compte de la campagne agricole 2023. Après la récolte du maïs, place à la moisson de plus 80 hectares de riz. Il sollicite l’appui de l’État pour faciliter la récolte.

Dans les plaines de Tonon et de Labilata, les épines de riz foisonnent à perte de vue. Plus de 80 hectares de riz prêts à être récoltés, c’est l’œuvre d’un paysan leader. Après la mise en valeur de ces périmètres, le souci majeur de Djibril Diallo, est comment obtenir une moissonneuse batteuse pour faciliter la récolte. Cette machine manuelle est le seul outil mécanique qu’il a obtenu pour l’heure par le biais de la direction préfectorale de l’agriculture de Lola.

“Mon plus grand souci aujourd’hui est la récolte de ce riz. Je n’ai ni main d’œuvre ni machines pour récolter. Je suis obligé de payer les populations locales pour m’aider à récolter. Je sollicite l’aide du gouvernement pour l’obtention d’une moissonneuse batteuse. Sinon, je ne pourrai pas récolter tout ça.”

Durant cette campagne agricole, Djibril a pu compter sur les communautés pour la main-d’œuvre. C’est le cas de Mamadi Sacko.

“Nous lui apportons de l’engrais, de l’herbicide et s’il a besoin des bœufs de labour, nous l’aidons aussi pour ça. Il est vraiment courageux. Nous souhaitons que le gouvernement l’aide à progresser mieux pour qu’il fasse encore plus.”

Kadia Sanoh est habitante de Tonon. Elle se dit satisfaite de la collaboration entre Djibril et leur village.

Sélectionné pour vous :  Guinée : le Premier ministre réceptionne 11 moissonneuses batteuses

“On travaille avec lui et on en tire profit. Sa présence nous aide beaucoup ici dans ce village de Tonon.”

Lutter contre l’insécurité alimentaire dans le pays, c’est la motivation première de ce paysan modèle. Pour ce faire, l’acquisition des intrants agricoles reste un facteur déterminant.

“Si le gouvernement m’aide à avoir les intrants agricoles, nous ferons tout possible pour lutter contre la faim dans notre pays.”

Son ambition étant d’éradiquer la faim dans notre pays, Djibril Diallo a mis en valeur plus de 100 hectares de riz et de maïs au compte de la campagne agricole 2023 dans la Sous-préfecture de Guéasso.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...