Sélectionné pour vous :  Le ministre Alpha Bacar à la clôture des olympiades des métiers : « Nous demeurons tous des ouvriers de la République… »

Monts Nimba : NDC, la nouvelle société d’exploitation à la rencontre des populations

C’est une nouvelle qui suscite beaucoup d’espoirs en Guinée forestière. Les Monts Nimba avec ses réserves de fer de haute teneur seront bientôt mis en valeur. La concession étant attribuée à Nimba Development Company, une délégation de la société est au contact des populations riveraines. De Lola aux Sous-préfectures de N’zo’o et Bossou, la mission est vivement saluée par les communautés.


« Puisque la société vient dans l’intérêt de la population, puisque, avant que l’État ne gagne, il y aura des retombées sur nous. Si ton enfant travaille, toi, tu es assis à la maison mais, mon frère, tu en profiteras. Parce que ton enfant va te nourrir. Donc, nous avons tout intérêt à protéger cette société. Et nous allons la défendre contre vents et marées parce que cette société est la nôtre, » a martelé Soua 7 Doré, Patriarche de Lola qui a reçu la délégation dans son vestibule.

Avant le lancement officiel des activités de terrain, Hawa Diaré, responsable des ressources financières de NDC, est venue s’exprimer face aux riverains tout son engagement à concrétiser le rêve de toute une nation.


« Ça sera une opération de gagnant gagnant. C’est-à -dire que la population riveraine y compris la nation toute entière et aussi l’intérêt de l’investisseur qui est là aussi à sauvegarder. Je suis marquée par l’hospitalité des populations, raison pour laquelle je n’aime pas dire beaucoup. Je préfère que les machines parlent à ma place et que les recrutements parlent aussi à ma place », a-t-elle indiqué.

Au sud-est de la Guinée, les Monts Nimba dans la préfecture de Lola avec une des réserves de fer les plus importantes du pays. Les riverains de ce gisement de haute teneur peuvent donc se frotter les mains. Longtemps convoitées mais jamais exploitées, ces ressources vont bientôt être profitables aux populations avec l’implantation de Nimba Development Company.
« Le Monts Nimba fait au total un pourtour de 123 km2. Et NDC a les 23 km2. Mais nous, nous ne travaillerons pas sur les Monts Nimba précisément. Nous sommes au Sud Nimba. Le Sud Nimba n’est pas concerné par la zone protégée de l’UNESCO », poursuit-elle.

Sélectionné pour vous :  78ème session ordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU : le colonel Mamadi Doumbouya s'envole ce lundi pour New York (officiel)

Sur le terrain, la société reçoit l’adhésion totale des communautés riveraines. Symboles de l’unité et du développement, les femmes sont au devant de cette hospitalité légendaire exprimée à l’endroit de NDC. Leur joie est bien fondée cette fois-ci puisque la zone d’implantation de la société est située en dehors de la réserve naturelle de la biosphère des Monts Nimba.


« La teneur que les Monts Nimba ont, dans toute la Guinée, il n’y en a pas pareille. Donc, l’UNESCO lui-même souhaite qu’une société vienne travailler aux Monts Nimba non seulement pour réduire la pauvreté mais aussi pour appuyer la croissance économique du pays. Et c’est ce qui est autorisé. Si je vois donc NDC, ça veut dire que bienvenue à elle parce que l’État, partie guinéenne a enfin accepté qu’une société travaille aux monts Nimba, s’est félicité Cdt Justin Bilivogui, DG CEGENS », a Hawa Diaré, responsable des ressources financières de NDC.

Héritant du titre minier cédé par d’autres sociétés qui n’en avaient pas les moyens nécessaires, Nimba Development Company est aujourd’hui en possession de tous les documents légaux pour la mise en valeur de ces ressources pour le développement accéléré de la Guinée en général et des localités riveraines en particulier.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...