Sélectionné pour vous :  Lansana Kouyaté au CNRD : "On ne peut pas tordre le cou à la presse parce que tout simplement la liberté d’expression doit être bannie"

Procès du 28 sept : « Mon seul crime, c’est d’avoir… »(Gl. Oumar Sanoh, ex Chef d’état-major des armées)

Le procès du massacre du 28 septembre s’est poursuivi ce mercredi, 29 novembre 2023 devant le Tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la Cour d’appel de Conakry avec la suite de l’interrogatoire de l’ancien chef d’état-major général des armées à titre de témoin.

A la barre, le Général Oumar Sanoh a été interrogé sur la gestion des corps, notamment le cas des camions qui ont transporté les corps après le massacre. En réponse, l’ex Chef d’état-major général des armées soutient qu’il n’a joué aucun rôle dans la gestion des corps à part le fait d’aider la croix rouge à obtenir les camions de l’armée pour transporter les corps.

« Quand on m’a demandé des camions, j’ai ordonné à ce que les camions soient envoyés. Les camions sont avec leurs chauffeurs, ce n’est pas moi qui ai choisi ces chauffeurs. (…) Le seul crime que j’ai commis, c’est d’avoir donné les camions à l’équipe de la croix rouge. Si je n’avais pas envoyé les camions, je n’allais pas être là aujourd’hui. C’est mon seul crime. Et aujourd’hui, on veut tout mettre sur moi », a-t-il déploré.

Général Oumar Sanoh souligne par ailleurs qu’il n’a aucune connaissance de la destination de ces corps. A l’en croire, les chauffeurs des camions l’auraient dit qu’ils étaient sous la responsabilité de la croix rouge.

« Je ne sais pas là où se trouvent les corps. Je ne connais pas la direction de ces corps. Je ne connais pas qui a pris les corps. Si je connaissais, j’allais le dire », a dit l’ex Chef d’état-major général des armées.

Sélectionné pour vous :  Labé : Voici ce qui a marqué le secteur agricole durant l'année 2023

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...