Sélectionné pour vous :  Interdiction d'embarcations pour les îles de Loos à partir du port de Boulbinet: la décision diversement appréciée par des piroguiers

Radiation du secrétaire régional du SNE de Kindia : Benefou Keïta parle d’un règlement de compte de la part de Pépé Balamou 

Le secrétaire régional du syndicat national de l’éducation (SNE ) a été radié des effectifs de la structure syndicale par le bureau national. Cette décision prise le mardi, 23 janvier tombe sur la tête du concerné comme un coup de couperet, même s’il dit être prêt à l’attaquer par tous les moyens légaux.

Rencontré ce mercredi par notre correspondant, Benefou Keïta qui était sous le poids d’une suspension allant du 9 juillet 2023 au 9 janvier 2024, a fait des révélations du moins croustillantes sur ce qui a prévalu sa radiation du syndicat par Michel Pépé Balamou.

« J’ai appris la nouvelle sur les réseaux sociaux que je suis radié. Ce qui est déjà une première dans l’histoire de notre pays qu’on entend ce mot dans le syndicat. Mais le problème est où ? Depuis le mois de juillet dernier, le bureau régional du SNE avait fait un déplacement pour Forécariah où le DPE de Forécariah s’est permis de falsifier les documents administratifs avec le non-respect des procédures, l’engagement des enseignants contractuels en renonçant à une partie de leurs salaires. Ce sont des actes que nous avons jugés ignobles et inadmissibles dans notre système éducatif. Au retour de Forécariah, nous avons attiré l’attention du bureau national. Mais malheureusement, Michel Pépé Balamou est l’ami du DPE, c’est son ami de promotion. Pépé Balamou s’est rendu à Forécariah et il a promis à son ami DPE que rien ne va sortir.

Nous, nous avons saisi le ministre le l’Enseignement Pré-Universitaire et le ministre a envoyé une mission pour faire des enquêtes sur le terrain. Le DPE a reconnu les faits qui lui sont reprochés et il a été suspendu. Maintenant pour venger son ami, Pépé m’a suspendu de mes fonctions du 09 juillet 2023 jusqu’au 9 janvier 2024 », a-t-il révélé, avant de continuer :

Sélectionné pour vous :  Récentes manifestations à Boffa : irrité, Cellou Dalein Diallo condamne la « répression sanglante »

« Le 2eme problème, c’est le problème de Seydou Keita qui serait un enseignant qui remplace son grand frère décédé qui a des documents falcifier qui est nommé secrétaire préfectoral du SNE. Non seulement il n’est pas enseignant de formation, tout ce qu’il fait c’est usurpation de titre. Cependant, ce monsieur ne doit pas occuper ce poste parce qu’il n’a aucun document légal.

C’est ainsi j’ai dit à Seydou que nous, on ne peut pas travailler ici. Maintenant quand Pépé vient à Kindia , il passe tout son temps à l’hôtel de Keïta. Pépé est venu à Kindia pour dire à mes amis qu’il veut me faire remplacer par Keïta. Donc en bref, ce n’est pas le bureau du syndicat national de l’éducation qui veut ma peau mais c’est Michel Pépé Balamou qui veut protéger son amitié. Vouloir me suspendre, c’est mal me connaître parce que je ne suis pas quelqu’un qui cède à la tentation, qui cède aux menaces », a martelé Benefou Keita, qui annonce des actions fortes dans les jours à venir pour protester contre la décision de Michel Pépé Balamou.

 

Kindia, Sam Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...