Sélectionné pour vous :  Siguiri : un jeune tente de se suicider à cause d'une dette de 20 millions de francs guinéens 

Siguiri: un jeune orpailleur meurt par noyade dans une mine d’or artisanale, à Kintinian

Zézé Zoumanigui, âgé d’une vingtaine d’années, natif de la préfecture de Macenta et orpailleur de profession, a perdu la vie suite d’une noyade dans la soirée de ce jeudi, 07 septembre 2023 dans une mine d’or artisanale abandonnée à Balato, un district relevant de la sous-préfecture de Kintinian, préfecture de Siguiri.

À en croire les témoignages de Docteur Abdoul Bachir Condé médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, le défunt aurait perdu la vie dans une ancienne mine d’or dont l’exploitation fut arrêtée depuis maintenant un bon moment.

 »Nous avons été informés tard dans la soirée de ce vendredi, 07 septembre 2023 de la découverte macabre d’un jeune orpailleur âgé d’une vingtaine d’années dans une ancienne mine d’or artisanale à Bourébalato. Selon nos informations recueillies sur place, le défunt s’appelait Zézé Zoumanigui natif de la préfecture de Macenta. Il était nouvellement venu à Balato dans le cadre de l’orpaillage et malheureusement, il a perdu la vie ce jeudi alors qu’il s’était rendu dans cette ancienne mine d’or artisanale pour se laver. Je veux dire que quand ils ont fini le travail au compte de ce jeudi, il aurait demandé à ses amis qu’il voulait partir se laver dans cette ancienne mine d’or exploitée tout récemment par les machines poklains. Quand il est parti, son ami est allé à sa recherche quelques minutes plus tard. Et c’est finalement son corps qui a été découvert allongé de tout son long dans l’eau de cette ancienne mine d’or artisanale. Donc c’est ainsi qu’on a été informés par le chef de poste de la gendarmerie de Balato. Et après notre visite, il s’est avéré que le défunt ne portait aucune lésion sur son corps. Donc en conclusion, Zézé Zoumanigui serait mort par noyade », a déclaré le médecin légiste.

Sélectionné pour vous :  Match Guinée-Sénégal : voici ce que prévoit Kaba Diawara, le sélectionneur du Sily national 

Pour rappel, il s’agit du deuxième cas de mort par noyade dans cette localité pendant cette saison des pluies. Chose qui devrait attirer l’attention des autorités locales afin de remplir ce trou profond pour éviter la survenance d’autres drames.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...