Sélectionné pour vous :  Alpha Condé appelé à passer la main à la tête du RPG : « Nous avons besoin d'un leadership nouveau pour permettre au parti d'aller de l'avant » (Souleymane Keita)

Tougué : une fillette de 8 ans victime de vi0l à Kollet, plusieurs présumés auteurs âgés de 27 à 33 ans mis aux arrêts

Une fillette âgée de 8 ans a été victime de viol jeudi, 25 janvier 2024 dernier dans la commune rurale de Kollet, relevant de la préfecture de Tougué. Selon nos informations, l’acte s’est produit lorsque la victime revenait du marché hebdomadaire de Kollet.

Interrogée par notre correspondant basé à Labé, Dame Fatoumata Diakite, Inspectrice régionale de l’action sociale de Labé a indiqué avoir été saisie de cette affaire.

« On a été saisis le même jour à travers le travailleur social et le maire de Kollet. Ce 25 janvier 2024, la grand-mère de la fille s’est rendue au marché hebdomadaire de Kollet en compagnie de sa fille, âgée de 8 ans. Elles sont restées au marché jusqu’aux environs de 17 heures. Vu qu’il se faisait tard, la vieille a jugé nécessaire de remettre les condiments à la fille pour qu’elle retourne à la maison. C’est entre-temps qu’elle a été suivie par un jeune qui l’a poussée de force dans une maison abandonnée souvent utilisée par ces jeunes. Il semble qu’il y a deux buvettes sur ce chemin et c’est de là que le jeune est sorti pour poursuivre la fillette. C’est dans cette maison qu’il a abusé de la fillette. Quand on a été saisis, nous avons tout fait pour qu’elle bénéficie d’une prise en charge sanitaire dans un premier temps au centre de santé de Kollet. Vu que je n’étais pas rassurée, j’ai instruit à ceux qui sont sur place de l’envoyer à l’hôpital préfectoral de Tougué. Depuis ce jour, elle est restée à l’hôpital préfectoral de Tougué vu qu’elle saignait beaucoup. Pendant tous ces jours, elle ne pouvait pas voyager. Et ce qui reste clair, elle sera transportée ce jeudi 1er février 2024 à Labé à bord d’une ambulance », a-t-elle expliqué.

Sélectionné pour vous :  Faranah: les autorités sensibilisent les citoyens sur l'abandon des mutilations génitales féminines 

Déjà, l’inspectrice régionale de l’action sociale annonce que trois présumés coupables ont été arrêtés pour des fins d’enquête.

« Il y a trois présumés coupables qui ont été arrêtés. Ils sont âgés respectivement de 27 à 33 ans. Ils sont actuellement à la gendarmerie de Tougué et seront transférés dans les prochains jours à Labé pour être entendus par les autorités judiciaires. Je suis à date très inquiète parce que nous démarrons l’année 2024 avec deux cas d’abandon de bébés et un autre cas de viol à Hafia. Là également, c’est une étudiante qui réside à Djanyabhè en partance pour l’université qui a été abusée sexuellement par son conducteur de taxi-moto la semaine dernière. Le présumé auteur n’a pas nié les faits et il a été conduit d’abord à l’OPROGEM puis à la maison centrale de Labé pour être entendu dans ce dossier. J’invite à nouveau les victimes à ne pas garder le silence quand des garçons abusent sexuellement d’elles », a-t-elle lancé.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.Com

Laisser une réponse
Share to...