Sélectionné pour vous :  Faranah : Un père de famille poignardé mortellement par un inconnu, à Sandenia

Augmentation de la valeur monétaire du point d’indice: de 25%, le gouvernement guinéen monte à 30%

De 20%, puis 25, le gouvernement guinéen est passé à 30% pour la valeur monétaire du point d’indice. À travers l’implication du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, l’État semble tenter le tout pour le tout afin d’éviter une crise sociale. C’est en tout cas la résultante de la rencontre avec les secrétaires généraux des centrales syndicales, selon Salifou Camara, membre de la commission des négociations.

Vraisemblablement, les lignes commencent à bouger dans les négociations entre le mouvement syndical, le patronat et le gouvernement guinéen. Au cours de la rencontre du 08 novembre qui a duré jusqu’à tard la nuit, le gouvernement a fait des propositions très conséquentes. De 20% il est passé à 25%, ensuite 30% pour la valeur monétaire du point d’indice.

« Pour le moment, il n’y a pas eu de réaction autour de cette proposition des 30%. Nous allons faire le compte-rendu aux secrétaires généraux des centrales syndicales et puis nous allons les écouter », a répondu Salifou Camara, secrétaire général de la FSPE.

Il faut ajouter également que la prime de logement est passée à 450 mille francs guinéens. Ce sont des avancées certes, mais la décision finale revient aux travailleurs, martèle notre interlocuteur.

« Oui les lignes ont bougé, mais on va faire le compte-rendu aujourd’hui et voir effectivement sur quel pied il faut danser. Parce que le gouvernement a décliné aussi tous ces problèmes, donc on va voir. On ne peut pas parler de satisfaction tout de suite, nous allons écouter la base », a laissé entendre le syndicaliste.

Malgré cette proposition du gouvernement, le préavis de grève reste toujours maintenu « jusqu’à ce que la base se prononce », a conclu Salifou Camara.

Sélectionné pour vous :  Guinée : la MAOG exige la libération des détenus politiques et la "réforme profonde" de la CRIEF

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...