Sélectionné pour vous :  Festivités de fin d'année : "Seul le Quai de Sandervalia servira de point d'embarquement pour les Îles de Loos" (ministre des Transports)

Plus de 800 employés mis en chômage technique par Chalco: « Tout le monde porte une part de responsabilité dans cette affaire » (ministre du Travail)

Le 18 octobre dernier, la société Chalco Guinea Company a mis en situation de chômage technique 806 employés. La société a motivé sa décision par des blocages « intempestifs » de ses actions pour des raisons « infondées » et « injustifiées ».

C’est dans ce cadre que le ministre du Travail et de la Fonction Publique a reçu mercredi, 8 novembre 2023, la Direction générale de ladite société : « L’objectif de cette réunion était de faciliter un dialogue constructif entre les deux parties en vue de trouver des solutions pour la reprise des opérations de la société tout en assurant le respect des dispositions locales. Dès le début de la rencontre, l’inspecteur régional de Boké, M. Félix Ouamouno, a exposé les points de discorde entre la communauté environnante et Chalco, se déclinant en deux volets. La communauté exprime son mécontentement quant au licenciement de cinq travailleurs nationaux au sein de l’entreprise. Chalco fait part de ses préoccupations concernant les interruptions intempestives de ses activités par la communauté », rapporte le service de communication dudit département avant de poursuivre :

« De son côté, la Direction générale de Chalco a exprimé le désir de voir se mettre en place un cadre de concertation sous l’égide des hautes autorités afin de prévenir les conflits. À l’issue des échanges avec la Direction de Chalco, le ministre Julien Yombouno a relevé certaines anomalies dans l’application des dispositions locales, notamment en ce qui concerne la gestion des ressources humaines et les relations avec la communauté. Le ministre a exhorté les parties impliquées à faire preuve d’honnêteté, à dire la vérité et à respecter leurs engagements réciproques, dans le but de favoriser une coexistence harmonieuse. Il a souligné que tout le monde porte une part de responsabilité dans cette affaire Chalco, et il est donc impératif de rechercher des solutions dans l’intérêt général. Dans les jours à venir, une mission interministérielle sera dépêchée sur le terrain pour identifier des solutions concrètes en vue de la réouverture imminente de l’entreprise Chalco », annonce le département dirigé par Julien Yombouno.

Sélectionné pour vous :  Elhadj Ibrahima au siège de la Coordination des Foulbhé et Haali Pular : « On va voir comment on va se comprendre »

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...