Sélectionné pour vous :  Évaluation à mi-parcours des ministres : Dr Morissanda Kouyaté livre ses impressions après son passage devant les évaluateurs

Brouillage des radios et coupure d’Internet : Dr Bernard Gomou, Ousmane Gaoual et cie en passe d’être déclarés ennemis de la presse

Face au brouillage des ondes de plusieurs radios et la restriction de l’Internet en Guinée, les associations de presse et le syndicat des professionnels de la presse de Guinée se font entendre. Au sortir d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce lundi, 04 décembre 2023 à la maison de la presse de Conakry, ces hommes de médias ont fustigé l’attitude des autorités visant à restreindre la liberté d’expression avant de décider d’entreprendre des actions fortes contre le pouvoir de Mamadi Doumbouya.

Cela fait plus d’une semaine que les fréquences des radios Djoma FM, Fim FM, Sabari FM et Espace FM sont brouillées. Et à cela, s’ajoute la restriction de l’internet et des réseaux sociaux en Guinée. Une situation que dénonce les associations de presse, qui menacent de déclarer le Premier ministre Dr Bernard Goumou et le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique comme des ennemis de la presse mercredi prochain, si rien n’est fait pour un rétablissement.

« L’Assemblée Générale regrette que toutes les démarches menées auprès des autorités compétentes soient restées jusque-là infructueuses. L’Assemblée Générale dénonce l’inaction et le silence coupable des services compétents de l’Etat bien que saisis officiellement. L’Assemblée Générale a relevé que ces actes sont contraires à la charte de la transition et aux engagements du chef de l’Etat de protéger et de garantir la liberté de la presse », a fustigé le président du conseil d’administration de la maison de la presse de Guinée.

Au regard de cette situation, l’assemblée générale exige la levée immédiate et sans condition de ces restrictions. A défaut selon le porte-parole du jour, les associations de presse et le SPPG entendent dès mercredi, 06 décembre 2023, d’engager les actions ci-après:

Sélectionné pour vous :  Lutte contre l'insécurité à Kankan : le chef de l'Agence régionale de l'ONT échange avec les tenanciers de bars, hôtels et motels

« •Désigner les personnalités dont les noms suivent ennemies de la presse :
• Dr Bernard Goumou (Premier Ministre);
• Djiba Diakité (PCA du Conseil national de régulation des télécommunications);
• Ousmane Gaoual Diallo (Ministre des Postes, Télécommunications et de L’économie numérique);
• Mamady Doumbouya (Directeur Général de I’ARPT);
• Adama Condé (DGA de l’ARPT);

Engager des poursuites judiciaires contre l’ARPT;
Organiser des Journées sans presse;
• Organiser des synergies des radios et télévisions privées;
• Organiser un sit-in devant la Haute Autorité de la Communication (HAC);
• Organiser une campagne numérique;
• Organiser une marche pacifique;
• Boycotter les activités des organes de la transition;
• Demander la suspension de la participation des représentants de la presse au Conseil national la Transition (CNT) et à l’Institut national de l’Audiovisuel (INA) », a déclaré avec Aboubacar Camara.

Et, un comité de coordination sera mis en place pour le suivi de l’exécution de ces actions selon ces hommes de médias, a appris Siaminfos.com à travers un de ses reporters.

 

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...