Sélectionné pour vous :  Guinée : le ministre de la Justice reçoit l’ambassadrice de l’Union Européenne

Cifokè Touré galvanisé davantage après sa libération : « Ce que nous poursuivons, c’est au-delà de ma personne »

Après plusieurs jours de détention à la maison centrale de Conakry, Mamadou Cifokè Touré, porte-parole des sinistrés de Kaloum a été condamné ce vendredi, 17 mai, à 3 mois d’emprisonnement assortis de sursis et libéré par le Tribunal de première instance de Kaloum.

Au sortir de l’audience, Mamoudou Cifokè Touré qui est désormais libre de tout mouvement s’est réjoui de sa libération. Le porte-parole des sinistrés de l’explosion du dépôt principal d’hydrocarbures de Kaloum se dit galvanisé davantage.

« Ce que nous poursuivons, c’est au-delà de ma personne. C’est une cause de toute une population. Il y a les sinistrés qui sont là. Et aujourd’hui, jusqu’à présent les gens ne peuvent pas dormir. Même là où je vais comme ça c’est encore dormir sous la pluie, puisque ma maison n’est pas couverte de tôles. Mais je ne suis pas le seul, il y en a beaucoup qui sont dans cette situation », a-t-il déploré.

Pour régler la situation des sinistrés de façon définitive, Mamoudou Cifokè Touré a lancé un appel à l’endroit de l’État.

« C’est un dialogue sincère [qui peut régler la situation]. S’il ne tend pas la main, moi je tends la main à l’État pour dire que nous attendons un dialogue sincère sur la question de Coronthie », a-t-il lancé.

A l’en croire, il n’a jamais voulu aller en bras de fer avec les autorités étatiques. Mamoudou Cifokè Touré rappelle qu’il a toujours œuvré pour la paix en adressant depuis février des courriers à tous les services concernés, même à la Présidence.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Interdiction de sortie du territoire des DAF : Préoccupées, les Forces sociales de Guinée interpellent les autorités
Laisser une réponse
Share to...