Sélectionné pour vous :  A quand le retour de Cellou Dalein en Guinée ? "La question ne se pose pas. Pour le moment,.." (Cellou Baldé)

Conakry: le nouveau ministre des Infrastructures et des Travaux Publics en visite de terrain à l’échangeur de Bambeto 

Le nouveau ministre des Infrastructures et des Travaux Publics a effectué ce mercredi, 20 mars 2024, sa première visite de terrain. Accompagné du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire chargé de la récupération des domaines spoliés de l’État et des cadres de son département, Mahamadou Abdoulaye Diallo s’est rendu à Bambeto, en banlieue de Conakry pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction de l’échangeur du rond-point Bambeto.

 

Sur le terrain, le ministre Mohamadou Abdoulaye Diallo a d’abord rappelé que le projet d’aménagement de l’échangeur du rond-point de Bambeto est l’une des priorités du président de la transition.

« C’est une première visite et j’avais tenu à ce que ça soit à l’échangeur de Bambeto parce que comme vous le savez, c’est un projet qui tient à cœur le président de la République, Général Mamadi Doumbouya. Comme vous le savez, c’est un projet qui doit contribuer à améliorer les conditions de vie de nos concitoyens. Cette transition, elle a un volet social. Améliorer les conditions de vie, mais aussi un volet économique. On sait qu’un pays ne peut pas se développer sans des infrastructures. L’échangeur de Bambeto est un premier exemple, d’autres échangeurs suivront », indique Mohamadou Abdoulaye Diallo.

Après avoir visité le chantier, le ministre des Infrastructures et des Travaux Publics a exprimé sa satisfaction par rapport à l’évolution des travaux. Par ailleurs, il reste intransigeant sur le respect des délais d’exécution des travaux.

« Y a une note de satisfaction, les travaux évoluent. Je veillerais personnellement au respect des délais et des calendriers. Parce qu’il faut rapidement qu’on délivre cet ouvrage afin que nos concitoyens puissent circuler dans des conditions assez normales. Le respect des délais est impératif. Ils ont dit que c’est en avril 2025, mais on mettra tout en œuvre pour que cet ouvrage soit délivré dans des meilleures conditions avec les meilleurs standards de qualité. Dans les délais impartis, on n’ira pas au-delà parce que c’est un exemple », prévient le ministre, en laissant le ministre de l’urbanisme renchérir:

Sélectionné pour vous :  A quand le retour de Cellou Dalein en Guinée ? "La question ne se pose pas. Pour le moment,.." (Cellou Baldé)

« Le ministère de l’Urbanisme avec ses services travailleront en étroite collaboration avec l’entreprise et la direction des infrastructures du ministère des Travaux Publics afin que les emprises qui sont occupées, qui risquent de jouer sur le délai de livraison, que ces emprises puissent être rapidement dégagées pour permettre à l’entreprise de continuer et livrer le chantier à la date indiquée », a dit Mory Condé avant de poursuivre:

« Dans nos discussions avec l’entreprise, nous n’avons manqué de réitérer la nécessité de pouvoir accélérer certains travaux. À savoir la livraison du tunnel qui quitte l’aéroport vers le centre émetteur de Kipé, mais également les bretelles qui quittent Cosa vers Hamdalaye, et Hamdalaye vers Cosa avant la fin du projet. C’est pour que les citoyens puissent être soulagés, en utilisant ces bretelles », indique le ministre de l’Urbanisme.

Lancés le 13 avril 2022 pour une durée de 30 mois, les travaux devront prendre fin en avril 2025, apprend-on.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...