Sélectionné pour vous :  Guinée : la junte entend s’appuyer sur le budget programme pour aller vers le développement

Conduite de la transition par le CNRD : « Doumbouya n’a pas la main libre, il est pris en otage aujourd’hui », estime Doussou Condé

Toujours connue pour ses sorties caustiques, Dame Doussou Condé n’a pas fait de cadeaux ce mercredi, 23 août 2023, à plusieurs responsables du Comité National du Rassemblement et du Développement (CNRD). Jointe au téléphone depuis les États-Unis, elle a dénoncé plusieurs dysfonctionnements dans l’administration guinéenne sous la junte.

Sans se voiler la face, elle estime que la junte guinéenne ne fait pas mieux que le régime déchu : « Tout n’est pas positif, mais il y a plus de négatif dans l’administration aujourd’hui, il y a un laisse aller. A mon avis, la jeunesse combattante n’est pas servie. Quand j’écoute le ministre de la Fonction publique dire que tel doit aller à la retraite, il est content dans ça et je le comprends, parce qu’à l’âge de la retraite, il ne peut pas comprendre la misère de notre jeunesse. Depuis 2 ans, il y a eu combien d’emplois ? Quelqu’un qui est ministre, il se fait entourer par ses propres. Regardez ce jeune Mory Condé du ministère de l’Administration du Territoire. Il ne fera pas des élections devant nous parce qu’il est médiocre. Ce que je n’ai pas pardonné à Alpha Condé, je ne le pardonnerai à personne. Dansa Kourouma fut invité à Washington, il n’a pas pu se déplacer mais il a envoyé 5 membres du CNT avec visa, hôtel et argent de poche. Mais il est qui pour se le permettre ? Regardez les photos de ces gens-là deux ans en arrière », a-t-elle dénoncé avant d’enfoncer le clou :

« Doumbouya n’a pas la main libre, il est pris en otage aujourd’hui. Je donne ma tête à couper, en regardant ce gouvernement, je ne pense pas si le colonel Mamadi Doumbouya connait 5 ministres qu’il a nommés. Le remaniement est nécessaire », a-t-elle estimé chez nos confrères de FIM FM.

Sélectionné pour vous :  Un conflit domanial vire au drame à Boké : Un homme perd la vie à la prison centrale de Boké, la maison de sa famille incendiée

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...