Sélectionné pour vous :  Guinée : le mouvement syndical en colère dépose son préavis de grève pour exiger la libération de Sékou Jamal Pendessa 

Évasion ou enlèvement de Dadis et compagnie ? Pépé Francis Haba n’est pas d’accord

Le président de l’Union guinéenne pour la démocratie et le développement, botte en touche la thèse selon laquelle, le capitaine Moussa Dadis Camara et compagnie ont tenté de s’évader de la maison centrale de Conakry. Contrairement au gouvernement qui parle d’une tentative d’évasion orchestré par un commando, cet acteur politique que nous avons interrogé ce lundi, 06 novembre, 2023 pour la circonstance, soutient la théorie d’un enlèvement de ces accusés principaux dans les évènements du 28 septembre dont le procès en cours.

Pépé Francis Haba puisque c’est de lui qu’il s’agit, refuse d’admettre la théorie d’évasion ou de tentative d’évasion de Moussa Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Thiegboro Camara et Blaise Gomou telle que soutenue par le gouvernement guinéen. Pour lui, ces anciens responsables de la transition de 2008, n’ont aucun intérêt à fuir de la prison alors que leur procès est en cours.

<<Moi je ne parle pas d’évasion ni de tentative d’évasion. Puisque le capitaine Moussa Dadis Camara et compagnie que je connais, qui ont tout fait pour que la lumière soit faite sur les évènements du 28 septembre, n’ont aucun intérêt à s’évader de la prison étant donné qu’ils n’auront nulle part où aller. Je pense que cela vale plutôt aux gens qui veulent créer le trouble à l’ordre public, qui veulent salir la transition et qui veulent salir l’honneur du président Dadis et compagnie. Moi je parlerai plutôt d’enlèvement et de séquestration, puisque c’est un commando qui est allé les élever. Ils ont réussi en tant que militaires, en tant que personnes qui ont dirigé ce pays, à négocier avec les ravisseurs et de se rendre aux forces de défense et de sécurité>>, a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Dr Fodé Oussou se moque: « Ceux qui ont participé au cadre de dialogue n’ont absolument rien obtenu »

Jusqu’à preuve du contraire, le président de l’UGDD reste convaincu que Dadis et compagnie ont été victime d’enlèvement. Il pointe du doigt la défaillance du système sécuritaire mis en place au sein de la maison centrale. Par ailleurs, Pépé Francis Haba se montre contre la radiation de ces officiers dans l’armée alors que les enquêtes sont pour le moment en cours pour situer les responsabilités.

<< Il y a plusieurs questions qui taraudent les esprits. Pourquoi est-ce que le ministère de la justice et la direction de la presse militaire se précipitent à parler d’évasion alors qu’il n’y a pas d’enquête qui soit faite ? Pourquoi ils se précipitent à radier les gens avant même que les enquêtes ne terminent ? Pourquoi est-ce qu’ils prennent des décisions si rapidement ? Ce commando a réussi à entrer au cœur de Kaloum, qui est la commune la plus sécurisée du pays, au niveau de la maison centrale là où il y a la vidéo surveillance, comment est-ce qu’il a réussi ? Je pense qu’il y a une défaillance totale du système de sécurité>>, a-t-il pointé.

Et c’est pourquoi selon lui, <<des dispositions doivent être prises pour que le ministère de la justice, celui de l’intérieur, de la sécurité et même de la défense puissent s’expliquer et éclairer la lanterne de la population sur les raisons pour lesquelles il y a eu cette défaillance. On ne doit directement tout mettre sur le dos de ceux-là qu’on a séquestré et enlevé de force au niveau de la maison centrale>>, a-t-il laissé entendre.

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...