Sélectionné pour vous :  En vérité, quel est l’intérêt que l’État tire de la limitation de l’accès aux réseaux sociaux et du brouillage des fréquences de radios privées ? (Par Me Mohamed Traoré)

Kankan : des travailleurs saluent le protocole d’accord signé par le gouvernement, le mouvement syndical et le patronat

Longtemps en négociations, le gouvernement, le patronat et le syndicat ont trouvé un terrain d’entente mercredi. Désormais, les travailleurs guinéens bénéficieront d’une augmentation de 35% sur la valeur monétaire du point d’indice. Dans la commune urbaine de Kankan, la nouvelle est accueillie avec beaucoup de joie par des travailleurs interrogés par notre correspondant ce jeudi, 16 novembre 2023. C’est le cas de Sékou Faranah Mara, secrétaire préfectoral adjoint du SNE qui se réjouit de l’accord.
Pour lui, « en tant que syndicaliste, c’est un sentiment de satisfaction dans la mesure où nous voyons aujourd’hui les conditions des travailleurs guinéens. À l’issue de cette négociation, nous avons obtenu 35%. Pour moi, cela doit nous réjouir. Mais par rapport à l’échelonnement de ces 35%, peut-être les gens n’ont pas été bien informés. Le gouvernement a dit qu’à partir de janvier, qu’ils vont augmenter les 20% plus les différentes primes accordées au niveau de la location et du transport. Ensuite, en juin 2024, 5% et en décembre 2024 aussi 5%. Ça va faire 30% pour l’année 2024. Les 5 autres pourcent seront donnés en juin 2025. Pour moi, on gagne 30% en 2024, c’est un de plus », a expliqué ce syndicaliste.

Malgré que cet accord signé fait festoyer beaucoup, certains travailleurs déplorent la souffrance qui a accompagné ces négociations tripartites.

« Mes sentiments par rapport à cette augmentation sont bons, mais c’est la manière maintenant de donner les 35% qui fait mal. Nous remercions le gouvernement, mais s’il payait les 35% en même temps, ça nous soulagerait beaucoup plus. Mais échelonner les 35% jusqu’en 2025, cela ne nous va pas droit au cœur vraiment. Parce que d’ici 2025, le marché va continuer d’augmenter le prix », a fait savoir Mamady Diawara, professeur de français au lycée Almamy Samory.

Sélectionné pour vous :  Labé : 15 tonnes de produits impropres à la consommation incinérées par le service de contrôle de qualité 

Pour d’avantage soulager les travailleurs guinéens, Mamady Diawara formule quelques recommandations à l’endroit des autorités.

« Ce que nous recommandons, c’est que le gouvernement paie ces 35% à temps. Qu’on nous donne les 35% fin décembre. Là, si le gouvernement fait ça, vraiment il est avec les travailleurs », dit-il.

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...