Sélectionné pour vous :  Budget de 600 millions de dollars sollicités par le CNRD : « Doumbouya peut rester droit dans ses bottes, mais il ne recevra ça d’aucune institution »

Jour de manifestation des Forces Vives de Guinée: voici le visage du carrefour Cosa (constat)

Pour une énième fois, les Forces Vives de Guinée ont appelé à une manifestation ce mercredi, 24 mai 2023 dans le grand Conakry. Une manifestation pour le moment ignorée dans la commune de Ratoma où un reporter de Siaminfos.com a sillonné quelques quartiers. C’est le cas de Cosa, anciennement réputé pour être un des quartiers de tensions pendant les manifestations.

Selon notre constat, il n’y a aucun mouvement au carrefour Cosa ce mercredi matin. Le quartier est presque totalement quadrillé par l’armée, réquisitionnée pour empêcher la naissance de tout mouvement. Comme les autres jours ordinaires, les citoyens vaquent librement à leurs occupations. De Cosa en passant par Bomboli jusqu’au rond-point de Bambéto, le constat reste le même à 10 heures. Aucun attroupement de manifestants, et la circulation reste fluide.

Il faut rappeler que les Forces Vives de Guinée dans leur plateforme revendicative, réclament:

-L’abandon des poursuites et harcèlements judiciaires « fantaisistes » contre les leaders politiques et les acteurs de la société civile;

-L’acceptation du principe d’un dialogue présidé par la CEDEAO, en présence du G5 et mettant en face d’une part, le CNRD et le Gouvernement, et, d’autre part, les forces politiques et sociales qui ont des revendications ou des réserves sur les conclusions du dialogue ayant déjà eu lieu;

– La libération des détenus politiques;

-La levée de la suspension de la liberté de manifestation dans les rues et sur les places publiques;
-L’ouverture d’enquêtes indépendantes et impartiales pour faire la lumière sur les crimes de sang commis sous le régime du CNRD.

Sélectionné pour vous :  Mamou : plus 600 kilogrammes de chanvre indien incinérés par les autorités judiciaires 

 

 

Bah Mohamed pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...