Sélectionné pour vous :  Célébration du 02 octobre en Guinée forestière : grandiose mobilisation de la population dans la région

Le ministre d’État à la Défense nationale martèle : « Quels que soient les moyens matériels, il faut les ressources humaines pour les rentabiliser »

Le 1er novembre prochain, l’armée guinéenne célèbre le 65e anniversaire de sa création. En prélude à cette célébration, le ministre d’État à la Défense Nationale a pris la parole pour s’adresser aux éléments de la grande muette. Le général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, puisqu’il s’agit de lui, a salué les progrès réalisés depuis l’arrivée au pouvoir du colonel Mamadi Doumbouya.

Dans son allocution, il a invité les siens à la poursuite des efforts : « En remerciant le CNRD, le gouvernement et singulièrement le chef de l’État pour la sollicitude et la magnanimité, j’invite chacun à se reconnaître et à se réjouir des progrès qui sont à l’honneur de tous les militaires. Officiers, sous officiers des forces armées guinéennes, conscientes que sans la sécurité, il n’y a ni paix ni stabilité. Et sans la stabilité, on saurait parler de développement. Les autorités de la transition garderont, j’en suis convaincu, une oreille attentive à nos préoccupations afin de nous permettre de poursuivre la consolidation de tous ces acquis. Quels que soient les moyens matériels, il faut les ressources humaines pour les rentabiliser. C’est dans cette dynamique que certaines grandes écoles qui manquaient jusqu’alors à notre arrivée, ont été créées et opérationnalisées », s’est-il réjoui avant de poursuivre :

« Je veux parler de l’école d’état-major, de l’école des officiers de la gendarmerie nationale, du Prytanée militaire, de l’école militaire technique de Falessadé. Cette dernière regroupe en son sein le centre de formation et de qualification d’emménage et déposition, et le centre de formation en armements et munitions. Tous ces acquis entrent dans la perspective de la dynamisation de l’armée en adéquation avec la refondation de l’État prônée par le CNRD. Officiers, sous officiers, militaires du rang, c’est le lieu de féliciter et d’interpeller les forces de défense et de sécurité à s’approprier de cet esprit de refondation pour la réussite de la transition en cours. Aussi, je voudrais profiter de l’occasion pour remercier une nouvelle fois tous nos partenaires pour la qualité de la coopération et les rassurer de la disponibilité totale du département de la Défense. En ce 65e anniversaire de notre voyante armée qui écrit aujourd’hui mieux qu’hier une lettre de noblesse, je renouvelle mes vœux de santé, de bonheur et de longévité au premier soldat de la Guinée, à tous les Guinéens et Guinéennes en uniforme, ainsi qu’à leurs familles respectives. C’est sur ces vœux que je déclare officiellement lancée la semaine du soldat en prélude au 1er novembre 2023 », a-t-il déclaré.

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré: Une nouvelle technique de l'agroforesterie pour la régénération des terres dégradées

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...