Sélectionné pour vous :  Mamou: la tombe d'une femme profanée à Waka par des inconnus, son corps exhumé

Ministre Mourana Soumah : « Tous les prêts qui ont été pris au niveau des banques commerciales sont payés » 

Selon le ministre de l’Économie et des Finances, la Guinée est dans la discipline budgétaire, malgré que le pays ne bénéficie d’aucune aide extérieure, dit-on. À en croire Mourana Soumah, les indicateurs macro-économiques du pays ont quitté la zone rouge pendant cette transition. Il l’a fait savoir devant le Conseil national de la transition, à l’occasion d’une plénière tenue la semaine dernière.

« Malgré la transition, la Guinée n’est pas en défaut de paiement sur la dette extérieure. Toutes les échéances arrivent à être payées. Tous les prêts qui ont été pris au niveau des banques commerciales sont payés. Ce que je dis, c’est avec des chiffres. Les subventions pour les universités sont payées. Les autres formes de factures du secteur privé, on est en train de les payer. J’avoue que tout n’est pas parfait, mais tout ne doit pas être dépeint en noir », a dit Mourana Soumah

Cette annonce laisse le président du conseil national de la transition sur sa faim. Pour lui, cette discipline budgétaire ne touche pas le panier de la ménagère.

« Si économiquement sur les chiffres on est au vert, sur la population on est pas au vert, on est au rouge. Donc on va voir comment inverser les indicateurs. Pour que le vert qui est au niveau de la gestion économique puisse contaminer le rouge qui est au niveau de répercussion sur la population. Nous, représentation nationale, nous devons veiller à ce que cette contagion positive se fasse dans les meilleurs délais pour qu’il y ait moins de cris, pour que les prix sur le marché baissent », insiste Dansa Kourouma.

Sélectionné pour vous :  Fédération guinéenne de football: le nouveau bureau exécutif sera élu en janvier 2024

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...