Sélectionné pour vous :  Impacts de l'exposition du dépôt de carburant sur l'environnement : ce qu'en dit un environnementaliste

Opération d’identification des enseignants contractuels : Le SNE constate des omissions dans plusieurs préfectures

Le Syndicat National de l’Éducation (SNE ) qui se réjouissait du bon déroulement des opérations d’identification des enseignants contractuels communaux dans les préfectures et régions administratives de l’intérieur du pays, dit avoir fait un constat regrettable. Il s’agit des cas d’omission à Dinguiraye et à Dabola, mais aussi dans d’autres préfectures, a-t-on appris.

Dans une déclaration signée le 12 décembre, 2023 et rendue publique ce mercredi, le Syndicat national de l’éducation indique que tout n’a pas été rose dans cette opération d’identification des enseignants contractuels. Même s’il faut remercier les acteurs œuvrant pour sa mise en œuvre selon le SNE, force est de constater « une omission massive des enseignants contractuels à cet effet ».

« Le Syndicat National de l’Éducation ( SNE) , en s’appropriant la maxime sacerdotale de cette assertion selon laquellle : <<Aucune œuvre humaine n’est parfaite>>, constate avec regret une omission massive d’enseignants contractuels communaux dans plusieurs préfectures et spécifiquement à Dabola et à Dinguiraye entraînant l’abandon des cours par ces enseignants contractuels communaux majoritaires dans les écoles rurales », alerte le syndicat qui, dans son rôle de force sociale de veille, d’alerte, d’interpellation et de propositions, fait des recommandations suivantes :

« 1-déployer des équipes d’identification sur le terrain pour rétablir les enseignants contractuels communaux omis dans leurs droits et ce dans un bref délai;

2-situer les responsabilités et punir les auteurs pour éviter la récidive ;

3- identifier les enseignants contractuels de Conakry sans oublier les membres du bureau de la coordination nationale des enseignants contractuels communaux de Guinée et du collectif des professionnels

de l’éducation;

Sélectionné pour vous :  Négociations tripartites : le mouvement syndical menace de claquer la porte d'ici le jeudi prochain si ...

4-payer les primes d’encouragement à tous les enseignants contractuels communaux au plus tard le 23 décembre 2023, c’est-à

dire avant les congés de Noël ;

5-Tenir compte de toutes les catégories d’enseignants contractuels communaux dans ces opérations de paiement des primes d’encouragement plus particulièrement ceux qui ont eu des petites erreurs de frappe sur leurs documents administratifs et qui n’ont pas été identifiés;

6 -organiser le concours en pratique de classe au plus tard le 30 décembre 2023, histoire de respecter l’esprit et la lettre du protocole d’accord ;

7 – engager et prendre en charge tous les admis à ce concours

spécifique fin janvier 2024 », a recommandé le SNE auprès des autorités compétentes avant de continuer:

« Le Syndicat National de l’Éducation ( SNE) espère bien que ces

recommandations urgentes trouveront des réponses et des solutions rapides avant le 31 décembre 2023. Faute de quoi, la reprise des cours après les congés sera fortement perturbée », ont mis en garde les syndicalistes.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...