Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : Le ministre de la Santé dans la région pour une série d'inaugurations d'infrastructures sanitaires

Siguiri: des individus lourdement armés ouvrent le feu sur un orpailleur et s’emparent de sa machine détectrice de l’or 

Un jeune orpailleur âgé d’une trentaine d’années a été tu*é par deux individus lourdement armés, qui lui ont tiré à bout portant pour s’emparer de sa machine détectrice de l’or. L’acte s’est passé dans la soirée de ce dimanche, 07 janvier 2024 entre le district de Tomboko et celui de Kourako, dans la préfecture de Siguiri.

Selon nos informations, la victime revenait d’une mine d’or artisanale avant d’être interceptée par les deux présumés bandits qui ont ouvert le feu sur lui.

Rencontré à l’hôpital préfectoral de Siguiri, Dr Abdoul Bachir Condé, médecin légiste a indiqué que la victime a reçu une balle au niveau de la jambe gauche.

 »Nous avons été informés par les citoyens de l’attaque d’un jeune orpailleur âgé de 30 ans sur la route de Tomboko – Kourako tout juste au niveau du petit pont qui relie les deux villages. Pour la petite histoire, la victime revenait dune mine d’or artisanale où il travaille depuis un bon moment. Soudain, arrivé au niveau du pont qui relie les deux villages, il a été intercepté par ces deux inconnus sur la moto lourdement armés et qui ont aussitôt ouvert le feu sur lui. Donc le jeune orpailleur a reçu une balle au niveau de sa jambe gauche. Pour une question de précisions, la victime s’appelle Yaya Barry, âgé de 30 ans marié à une femme et père de deux enfants. Présentement, il suit son traitement normal à l’hôpital préfectoral », a martèlé le médecin legiste.

Aux dernières nouvelles, la victime est pour l’heure hors de danger et le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête dans les prochains jours pour élucider les circonstances de l’attaque.

Sélectionné pour vous :  Tuerie de manifestants sur l'axe : « Sur ces questions là, le Barreau de Guinée ne peut pas se prononcer » (Me Mounir Mohamed)

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...