Sélectionné pour vous :  Le féticheur Mofa recherché pour avoir prédit la chute du CNRD : « Je n'ai rien fait de mal, je ne suis qu'un simple féticheur qui prédit les évènements »

Recours « abusif » aux marchés de degré à gré sous le CNRD : « La lutte contre la corruption par laquelle la junte justifiait son coup d’état est un leurre » (Nadia Nahman)

Ces derniers temps, le gouvernement de la transition est éclaboussé par des révélations de passation des marchés de gré à gré dans la réalisation des infrastructures. Même si cette procédure de passation des marchés est prévue par le Code des marchés publics comme une exception, elle devient de plus en plus la règle pendant cette transition.

Une situation qui ne laisse pas indifférent certains acteurs sociopolitiques. C’est le cas de Nadia Nahman, cheffe de cabinet de Cellou Dalein Diallo qui estime que la lutte contre la corruption prônée par le CNRD pour renverser le régime d’Alpha Condé ne tient plus.

« La lutte contre la corruption par laquelle la junte guinéenne justifiait son coup d’Etat est un leurre. Au Royaume de la refondation, le recours abusif au gré à gré dans la passation des marchés publics est la règle plutôt que l’exception avec son corollaire de surfacturations, malversations et rétrocommissions. Si seulement 20% des marchés passés sont de gré à gré, pourquoi ne pas publier la liste de tous les marchés publics passés depuis le 5 septembre 2021 pour nous éclairer et déclarer au passage vos biens ? », se demande la cheffe de cabinet du président de l’UFDG.

Pendant ce temps, le gouvernement guinéen à travers le ministre porte-parole du gouvernement qui lui-même a passé des marchés de gré à gré soutient mordicus qu’il s’agit d’une procédure régulière de passation des marchés publics.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Installation des délégations spéciales: "Il y a des intentions inavouées derrière, on n'a même pas besoin de réfléchir pour le comprendre"
Laisser une réponse
Share to...