Sélectionné pour vous :  Tuerie lors des manifestations : le président de l'OGDH appelle les familles des victimes à porter plainte contre l'État

Le coordonnateur du système des Nations Unies en Guinée : « Aucun pays ne peut réaliser les ODD s’il n’associe pas le secteur privé »

En prélude au sommet mondial sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) qui va se tenir les 18 et 19 septembre prochain au siège des Nations Unies, à New-York, une rencontre tripartite entre l’État guinéen, les partenaires techniques et financiers du système des Nations Unies et le secteur privé s’est tenue ce mardi, 12 septembre 2023 à Conakry.

L’objectif de cette rencontre est d’échanger avec les acteurs du secteur privé sur les voies et moyens à employer, en vu d’accélérer l’atteinte des Objectifs de Développement Durable en Guinée.

A cette occasion, Dr Gualbert Gbehounou, représentant résident de la FAO et coordonnateur par intérim du système des Nations Unies en Guinée n’a pas manqué d’attirer l’attention de l’État guinéen sur le rôle primordial que joue le secteur privé dans l’atteinte des ODD à l’horizon 2030.

« Ces Objectifs de développement durable, aucun pays ne peut les réaliser s’il n’associe pas le secteur privé. Qui dit secteur privé, dit mobilisation des ressources. C’est ce que nous faisons. C’est une consultation avec le secteur privé guinéen pour voir quels sont les problèmes éventuellement que ce secteur rencontre pour contribuer au financement des objectifs de développement durable. J’ai relayé un discours du secrétaire général des Nations Unies qui date de l’année dernière qui dit : pour réaliser les Objectifs de développement durable, il faut un secteur privé fort. Parce que lorsque ce secteur privé est fort, il crée des emplois. Et vous savez qu’au nombre des objectifs du développement durable, il y a l’élimination de la pauvreté, il y a l’élimination de la famine… Et on ne peut pas faire ces choses là si on ne mobilise pas des ressources pour y aller. Alors, on a convié les partenaires du secteur privé pour discuter avec eux sur les opportunités qui existent et éventuellement des difficultés qu’ils rencontrent. Nous allons tenir compte de ces difficultés là dans nos discussions avec les autorités administratives et aussi dans ce que nous faisons comme accompagnement au gouvernement de la République de Guinée », a-t-il promis.

Sélectionné pour vous :  Guinée : vers la modernisation et la sécurisation du foncier urbain

Reconnaissant le rôle essentiel du secteur privé dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, Elhadj Mamadou Baldé, président de la chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Guinée a soumis plusieurs doléances allant dans le sens de l’accompagnement des opérateurs économiques au gouvernement. C’est notamment, d’accorder une priorité à l’amélioration du climat des affaires en Guinée et une stabilisation des régimes juridiques et fiscales; d’inciter les banques de développement ou d’investissement pour accompagner le développement afin de réduire le coût de l’emprunt bancaire, entre autres.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...