Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : SOS pour Mamadi Fofana, un bachelier handicapé qui risque de ne pas poursuivre ses études à cause de sa maladie

Samedi d’assainissement à Kindia: autorités et citoyens déclarent la guerre aux ordures au quartier Caravansérail

Les autorités locales à leur tête le Colonel Abdel Kader Mangué Camara, préfet de Kindia, ont repris ce samedi 06 janvier 2024 l’assainissement de la cité des agrumes. Accompagné par les différents chefs de services de la préfecture, de la commune et des associations des jeunes, le préfet de Kindia a lancé l’assainissement de ce samedi à la gare routière située dans le quartier Caravansérail.

Dans ce quartier, autorités et citoyens ont retroussé les manches pour réduire les montagnes d’ordures, qui empêchent même parfois les engins roulants de circuler normalement.

« Je suis très content et très ému pour nous autorités qui avons décidé de nettoyer ici pour nous. La gare routière est entre nous. Les gens profitent de la tombée de la nuit pour jetter les ordures. On ne sait pas qui jette les ordures.
Maintenant que c’est nettoyé, je demande aux autorités de nous aider à avoir une brigade de surveillance parce que cet endroit est au bord de la route. Donc, c’est très vilain de voir les ordures ici au beau milieu de la ville. Mais je vais convoquer les responsables de ces boutiques qui sont à côté, de veiller à ce que ici soit propre »a martelé Moussa Diallo, chef de quartier de caravansérail.

De son côté, Ousmane Barry, président du conseil préfectoral des jeunes dit avoir mobilisé son équipe pour participer à cette activité d’assainissement.

« Nous sommes venus accompagner l’initiative du préfet de Kindia car ces lieux qui ont été choisis étaient très sales. Et quand il s’agit d’assainissement, ce n’est pas seulement les autorités administratives, c’est aussi la population surtout nous les jeunes. C’est pourquoi nous sommes venus apporter ce que nous pouvons faire », a-t-il indiqué avant que le préfet ne prenne la parole :

Sélectionné pour vous :  Urgent : le mouvement syndical décide d'aller en grève

« Nous avons mobilisé des jeunes, des femmes, le comité préfectoral de défense et sécurité, pour venir assainir cette partie de la ville qui était très sale et qui avait même restreint la circulation aux usagers. Nous avons nettoyé les lieux et nous avons donné des instructions aux chefs de quartiers pour prendre les dispositions nécessaires pour veiller à la propreté des lieux. Et aux boutiquiers, nous leur avons demandé de fermer leurs boutiques et se joindre à nous parce que c’est eux qui produisent des déchets. Je remercie tous ceux qui ont accepté de venir nous accompagner dans cette activité », a-t-il lancé.

Cette journée d’assainissement est une initiative présidentielle qui d’ailleurs, commençait à se faire rare dans la cité des agrumes.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...