Sélectionné pour vous :  Faranah : L'Inspection régionale de la Promotion Féminine, de l'Enfance et des Personnes Vulnérables fait le bilan de ses activités annuelles

Comment décrisper le climat sociopolitique en Guinée ? : « Si les femmes s’unissent, les hommes s’uniront », estime Makalé Camara

Si le 5 septembre 2021 la prise du pouvoir par le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) a été plébiscitée par de nombreux acteurs sociopolitiques non des moindres, la junte guinéenne se fait de plus en plus de détracteurs. En effet, les Forces Vives de Guinée (FVG) exigent du pouvoir de Conakry la mise en place d’un autre cadre de dialogue sous l’égide de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), mais également le retour rapide à l’ordre constitutionnel. Une exigence à laquelle le CNRD ne semble pas être prêt à accéder.

Pour décrisper ce climat sociopolitique, Dame Makalé Camara estime que les femmes doivent prendre leur bâton de pèlerin : « Femmes de Guinée, que sommes-nous les unes sans les autres ?. Les femmes ont besoin d’être ensemble pour coordonner et rendre plus efficaces leurs interventions pour une meilleure participation au processus de la transition, les femmes comme les trois facilitatrices qui conduisent le cadre de dialogue inclusif inter guinéen. Si les femmes s’unissent, les hommes s’uniront et la Guinée sera une et indivisible. Le devoir sacré des femmes est d’être ensemble, pour réconcilier, plaidoyer et demander pardon. Pardon pour ceux qui ont tort, pardon à ceux qui sont frustrés, pardon à ceux qui sont fâchés, indignés et à ceux qui ont le droit de leur côté. Pardon pour tout le monde, pardon à tout le monde. Les femmes demandent pardon pour toutes leurs filles et tous leurs fils car nous sommes et resterons une famille en Guinée », a-t-elle plaidé.

Sélectionné pour vous :  Nomination de Bah Oury à la Primature : « Nous estimons que c’est une décision unilatérale » (fédéral UFDG Labé)

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...