Sélectionné pour vous :  Respect du protocole d'accord CEDEAO-CNRD, fin de la transition : "On est dans le flou total", selon Makalé Camara du FAN

Y-a-t-il une augmentation des dépenses personnelles de l’État en Guinée ? : Hamidou Camara, conseiller au CNT, démêle le ‘’vrai du faux »

Vraisemblablement, une crise se pointe à l’horizon entre l’État guinéen et le mouvement syndical du pays. En effet, des revendications pour l’augmentation des salaires des fonctionnaires guinéens sont déjà sur la table du gouvernement de transition. D’ores-et-déjà, le mouvement syndical soupçonne une faible exécution des dépenses personnelles de l’État.

Une information que le président de la commission plan, affaires financières et contrôle budgétaire au Conseil national de la transition, a balayée d’un revers de main ce mercredi, 11 octobre 2023.

« Au niveau d’exécution des dépenses personnelles, rien qu’en fin 20 juin 2023, nous étions à 3 917 milliards en termes d’exécution. Les charges personnelles comme les charges financières de la dette sont des charges imprescriptibles. Ce sont des charges dont on ne peut pas se priver de les payer. Sur une prévision de 7 000 milliards, à la date du 29 septembre 2023, quand vous prenez le tableau de bord du trésor public, c’est 5 817 milliards qui sont payés en termes de salaires. Est-ce qu’on est restés un mois sans payer les salaires ? Non, ce n’est pas le cas. Donc, c’est la désinformation syndicale. Au-delà de ça, le salaire de l’armée c’est 3 445 sur les 7 000 milliards. Donc, comment on peut dire que nous sommes à 2 000 milliards alors que rien que l’armée c’est 3 445. Le ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire, c’est 1 514 milliards, les salaires par an. Donc, les deux font presque 5 000 milliards. Quand vous enlevez ça dans les 7 000 milliards, il vous reste 2 000 milliards pour tous les autres secteurs de l’économie nationale », a rétorqué Hamidou Camara avant de poursuivre :

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : La Chambre d'agriculture a désormais un nouveau bureau après 20 ans de ...

« Il s’agit des informations du tableau de bord du trésor public au 29 septembre 2023. Ils ont parlé aussi d’une augmentation des charges personnelles et une augmentation de 475 milliards. Mais rien que l’armée, il y a eu une augmentation de 495 milliards, ça veut dire que l’augmentation est justifiée. Donc, on ne peut pas nous dire que nous sommes à 2 000 d’exécution sur 7 000. Et pourtant, nous sommes à 5 817 milliards », a-t-il clarifié chez nos confrères de FIM FM.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...