Sélectionné pour vous :  Conakry : le RAGED-Guinée accompagne des femmes victimes de violences basées sur le genre 

Dr Ben Youssouf sur le délai de 24 mois de transition : « S’il faut attendre que la communauté internationale nous vienne en aide, il y aura forcément un glissement »

600 millions de dollars, c’est le montant que réclame le gouvernement CNRD pour l’exécution des 10 points du chronogramme de la transition. Pour le moment, selon la dernière sortie du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, la junte n’a pu mobiliser que 1 million de dollars. Et si rien n’est fait pour rassembler rapidement ce montant à en croire Dr Ben Youssouf Keita, il y a un risque de glissement du chronogramme de la transition.

Si l’on s’en tient à l’accord trouvé entre la communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest et la junte guinéenne, il ne reste qu’une seule année pour le CNRD d’organiser les élections et passer le pouvoir aux civils. Mais jusqu’ici, aucune visibilité n’est perceptible sur le terrain pour un retour à l’ordre constitutionnel en Guinée, selon plusieurs acteurs sociaux et politiques. D’ailleurs le montant proposé par le gouvernement dans le cadre de l’exécution du chronogramme de la transition peine à être trouvé. Face à cette situation, le président du parti Alliance pour le changement et le progrès estime qu’il sera difficile d’échapper à un glissement de calendrier.

« Avec le chronogramme des 10 points, nous savons pertinemment que les moyens financiers ne peuvent pas être obtenus par la Guinée. Elle fera un effort, mais ça sera insuffisant que ces 10 points puissent être réalisés dans le délai de 24 mois. Et nous sommes certains que s’il faut attendre pour que la communauté internationale nous vienne en aide pour le respect de ce délai, il y aura forcément un glissement », a laissé entendre Dr Ben Youssouf Keita interrogé par notre rédaction.

Sélectionné pour vous :  Tentative de fraude à Kankan : les enseignants arrêtés à la barre au TPI

Ce mardi, 05 septembre 2023, le Comité national du rassemblement pour le développement va avoir deux ans au pouvoir en Guinée.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...