Sélectionné pour vous :  Sérédou (Macenta) : Vers l'élaboration d'un plan d'accès aux ressources de la forêt Ziama

Résultats de l’évaluation à mi-parcours des ministres : « Quelqu’un qui a participé à une évaluation ne peut pas avoir zéro », rétorque Makanera

L’évaluation à mi-parcours des membres du gouvernement guinéen de transition dont les résultats ont été rendus publics récemment à Conakry, continue de susciter des réactions. A en croire le Premier ministre qui a publié les résultats, un ministère a eu « zéro point ». L’ancien ministre de l’Information et de la Communication ne semble pas cautionner cette sortie de Dr Bernard Goumou.

Joint au téléphone depuis la France ce lundi, 7 août 2023, dans l’émission ‘’Le Scanner’’ de Cavi Médias, Alhoussein Makanera Kaké a fait savoir qu’il était pessimiste dès l’entame de cette évaluation :
« Avant le début de l’évaluation, j’avais dit que je n’attendais rien de ça. Quand les TDR ne sont pas bien définis, vous ne pouvez jamais avoir un bon résultat. L’évaluation des ministres est différente de celle des ministères. Quand vous prenez un ministère selon les lois guinéennes, vous avez trois catégories de personnes. Vous avez le ministre qui est un agent de décision. Le ministre ne prend pas la décision seul, donc le gouvernement est évalué à travers lui. Maintenant, vous avez les agents d’encadrement : c’est les secrétaires généraux, les directeurs nationaux. Et vous avez les agents d’exécution. Mais si vous définissez le même TDR pour les trois catégories alors qu’ils ne font pas le même travail, comment vous pouvez avoir un bon résultat ? », s’est interrogé le président du parti FND avant de poursuivre :

« La deuxième remarque, quand j’ai vu le Premier ministre parler, j’ai eu pitié de lui. Avoir de l’expérience c’est important, mais quand il dit qu’un ministère a eu zéro, mais qui est fautif ? C’est le ministère ou bien le Premier ministre ? Quelqu’un qui a participé à une évaluation ne peut pas avoir zéro. Celui qui est présent et celui n’est pas présent, s’ils sont identiques, c’est que l’évaluation n’a pas été bien faite. Même le fait de se présenter n’est pas zéro, même la notation pose problème. Ce que je voulais ressortir, c’est le président et le Premier ministre qui sélectionnent les ministres. C’est comme un entraîneur de football qui sélectionne ses footballeurs pour un résultat bien déterminé. Si pendant un an quelqu’un que tu as sélectionné a fait zéro zéro et il est resté, c’est lui qui est fautif ou bien toi ? », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Recrutement dans l'armée guinéenne : cet important communiqué du ministère de la Défense

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...