Sélectionné pour vous :  Ratoma : Interdiction de jeter les ordures dans la rue, les autorités communales menacent de sévir contre les réfractaires

Siguiri: le préfet et la croix rouge révèlent le bilan officiel de l’inondation dans la commune urbaine et autres sous-préfectures

A la faveur d’un point de presse tenu dans la salle de conférence de la préfecture de Siguiri dans la matinée de ce jeudi, 17 août 2023, le préfet de Siguiri entouré de ses cadres a dressé le bilan officiel de l’inondation qui a endeuillé des familles vendredi 11 août 2023 dans sa préfecture.
Selon Docteur Mouramani Cissé, cette inondation est la pire calamité naturelle que la préfecture de Siguiri ait connue.
 »Nous sommes là ce matin pour informer les citoyens par rapport à l’inondation qui a touché notre préfecture le vendredi, 11 août 2023. Après avoir travaillé systématiquement avec le service préfectoral de la croix rouge, nous avons décidé de rendre à partir de ce jeudi officiel le contenu du rapport que nous avons réussi à faire concernant les sinistrés.
D’abord, il y a eu un cas de mort et c’était une fillette. Ensuite, il y a eu des sinistrés au nombre de 46 qui ont été bloqués dans leurs maisons pendant 24 heures parce qu’il n’y avait pas de passage. Le nombre de moutons sauvés est six (6), le nombre de maisons inondées est 1215, le nombre de stations services inondées est trois (3), le nombre de boutiques et magasins touchés est 52, les forages et latrines inondés est 300, le nombre de familles touchées est 1780, le nombre de personnes touchées est 3660.
Maintenant dans la sous-préfecture de Maleah, on a enregistré des situations comme suit: 12 hectares de terres cultivables avec les semences touchés, 07 boeufs disparus, 82 cases tombées, 1112 personnes touchées.
Maintenant dans la sous-préfecture de Kintinian, située à 30 kilomètres de la ville de Siguiri, on a enregistré des cas comme suit: 610 maisons inondées dont 25 sont tombées, 83 cases tombées, 1833 personnes touchées.
Alors, nous avons eu ce rapport grâce à un travail commun avec le service avec tous les services préfectoraux, y compris la croix rouge. Nous allons dans les prochains jours tenir une autre rencontre avec tous les services techniques pour voir comment il faut s’y prendre pour éviter de se retrouver dans ces genres de situation avant la fin de cette saison hivernale », a laissé entendre le préfet de Siguiri.

Sélectionné pour vous :  Bilan économique du CNRD, crispation du climat sociopolitique, élections futures : cette mise au point d’Abdoulaye Soumah, universitaire et doctorant

 

Siguiri, Mamadou koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...