Sélectionné pour vous :  Procès du 28 sept : les avocats constitués dans le dossier suspendent leur participation

Arrestation de Alpha Bayo de la MAOG : l’antenne de Kankan exige sa libération immédiate et sans condition

C’est une information de dernière minute. Alpha Bayo, coordonnateur national de la Maison des Associations et ONG, vient d’être arrêté par des éléments des forces spéciales et conduit à leur base. Pour l’heure, les raisons de cette arrestation ne sont pas encore révélées au grand public. Depuis son arrestation, les réactions figent de partout à travers le pays notamment dans la région administrative de Kankan, où Sékouba Traoré de l’antenne de Kankan n’a pas mâché ses mots pour déplorer cette attitude des nouvelles autorités.

Selon lui, il s’agit d’un recul démocratique dans le pays : << C’est un sentiment de tristesse et de désolation au vu des nombreuses violations flagrantes et manifestes des libertés publiques, voire fondamentales en République de Guinée. Je peux dire sans risque de me tromper que la démocratie guinéenne vient à peine de recevoir un choc grave, donc c’est un recul manifeste de la démocratie et l’absence d’un État de droit. Nous condamnons avec fermeté cette incongrue formation d’arrestation de notre camarade Alpha Bayo par les éléments des forces spéciales à Kaloum. C’est vraiment déplorable et regrettable pour notre Nation >>, a déploré Sékouba Traoré de la MAOG, antenne de Kankan.

La libération immédiate et sans condition du coordinateur de la MAOG est la préoccupation de cet acteur de la société civile. Sinon, en conséquence, tous les moyens légaux seront utilisés, promet Sékouba Traoré : << Nous souhaitons sa prompte libération. A défaut, nous utiliserons tous les moyens légaux pour obtenir sa libération. Ce faisant, nous tentons de mettre en œuvre toutes les stratégies possibles et nécessaires en intelligence avec les forces vives et d’autres structures sociopolitiques de la nation, notamment la convergence des acteurs sociopolitiques inter-guinéens. En fin de compte, nous tenterons de restituer toutes les valeurs et les instruments légaux afin de cultiver la paix et la quiétude sociale>>, a conclu notre interlocuteur.

Sélectionné pour vous :  Radiation du secrétaire régional du SNE de Kindia : Benefou Keïta parle d'un règlement de compte de la part de Pépé Balamou 

Malgré la dissolution et la formation d’un nouveau gouvernement, il faut rappeler que les mêmes pratiques notamment les arrestations « arbitraires » se poursuivent toujours en Guinée.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...