Sélectionné pour vous :  Pénurie de carburant à Kindia : le litre d'essence vendu jusqu'à 30 000 francs guinéens 

Dr Bernard Goumou sur le dialogue inter guinéen : « Je suis très étonné quand on dit que les 35 résolutions ne sont pas mises en œuvre »

Aux yeux de bon nombre d’observateurs, la transition guinéenne bat de l’aile aujourd’hui. Si certains estiment que les 35 résolutions issues du dialogue inter guinéen ne sont pas encore mises en œuvre, le Premier ministre guinéen pense le contraire. Dr Bernard Goumou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a laissé entendre que les autorités guinéennes sont en avance aujourd’hui dans la mise en œuvre du chronogramme de la transition.

Dans une sortie médiatique cette semaine, le patron de la Primature guinéenne a dit à qui veut l’entendre que la transition guinéenne est sur le bon chemin avant de lancer une invite aux populations : « Le cadre inclusif inter guinéen était la première mission que le chef de l’État m’a confiée. Je mets toute mon énergie pour réussir cela. Vous avez vu ce que nous avons fait avec les facilitatrices, je suis très étonné quand on dit que les 35 résolutions ne sont pas mises en œuvre. Le chronogramme est un processus, le chef de l’État a pris un décret, il a mis en place un comité de pilotage et du suivi du chronogramme de la transition. Et le ministre de l’Administration du Territoire, chaque mois, invite et les diplomates, et la CEDEAO ainsi que les partenaires et les politiques pour expliquer pas à pas où en sommes-nous sur cette transition. Je demande humblement à toute la population de prier pour la Guinée, pour le chef de l’État, pour les plus hautes instances de ce pays. Nous sommes à un passage décisif de la vie de notre pays et j’appelle à la conscience de tous les Guinéens. Nous devrons nous mettre ensemble pour que nous puissions échanger sur les questions essentielles pour l’avenir de notre pays. Il faut qu’on se parle, qu’on se donne la main pour que cette transition-là soit la dernière et qu’elle soit apaisée pour le bonheur de tout le peuple de Guinée », a-t-il lancé chez nos confrères de la radio Espace.

Sélectionné pour vous :  Souleymane Keita aux militants du RPG AEC: "Notre adversaire, c'est notre désunion. Notre adversaire, c'est la confusion interne"

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...