Sélectionné pour vous :  Siguiri: Trois présumés bandits en possession de 12 kg de chanvre indien présentés mis aux arrêts 

Brouillage des ondes de plusieurs radios en Guinée : la colère du collectif des Organisations de défense des droits humains 

Depuis plusieurs mois maintenant, elles sont nombreuses ces radios dont les ondes sont brouillées. Alors que le ou les « auteurs » de cet état de fait ne sont pas encore identifiés, des voix s’élèvent de plus en plus pour dénoncer cela. En effet, en marge d’une conférence de presse tenue ce jeudi, 30 novembre 2023 à Conakry, le Collectif des organisations de défense des droits humains est monté au créneau pour dénoncer cet état de fait.

Devant des hommes de médias, le collectif a dénoncé ce brouillage avant d’inviter les autorités à sanctionner les auteurs :

« Nous, organisations de défense des droits humains, dont nombreuses sont membres du Collectif des ONG pour des textes respectueux des droits humains, suivons avec beaucoup de préoccupation la restriction de l’accès aux réseaux sociaux et le brouillage des fréquences des Radios FIM FM, Djoma FM depuis le Vendredi 24 novembre 2023 et Espace FM le mercredi 29 novembre 2023. Nos organisations expriment leurs inquiétudes face à la récurrence de ces pratiques qui sont contraires aux engagements internationaux de notre pays en matière de la liberté de la presse et le droit à information des citoyens. Identifier et sanctionner les responsables du blocage des plateformes de réseaux sociaux et le brouillage des fréquences des radios », pouvait-on lire dans leur déclaration.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

Sélectionné pour vous :  Kindia/ insécurité : Un jeune homme tu* au quartier Tafory par des bandits lourdement armés
Laisser une réponse
Share to...