Sélectionné pour vous :  Division au sein de l’armée guinéenne ? : « Sadiba n’est que le prélude, car un autre…pourrait bientôt avoir lieu » (Badra Koné)

Comment empêcher les enfants de fumer ? : « L’éducation familiale m’a permis d’éviter le tabac »

Si de par le passé les adultes étaient ceux qui consommaient beaucoup le tabac, de nos jours, c’est tout à fait le contraire. Aujourd’hui, ils sont nombreux ces enfants qui sont accros au tabac au grand dam de leurs parents. A en croire Éric Brice Tamba Camara qui a bien voulu se confier à notre rédaction ce mercredi, 31 mai 2023, l’éducation familiale lui a permis d’éviter de tomber dans ce vice nocif.

Déjà, à bas âge, il s’est imposé une règle pour ne jamais fumer la cigarette : « Depuis mon enfance, mes parents m’ont dit que fumer est dangereux. Voyant aussi les effets qui se produisaient avec d’autres personnes, ça ne m’a jamais encouragé de fumer. Donc, j’avais beaucoup d’amis qui fumaient, on se promenait ensemble. Mais, une fois qu’ils prenaient leurs cigarettes, je m’éloignais d’eux. Ils me demandaient pourquoi je m’éloignais d’eux, je leur disais que j’étais allergique à l’odeur d’une cigarette. Donc, c’est ce qui a fait que jusqu’à maintenant là, quand un fumeur s’approche de moi, je prends mes distances », a-t-il fait savoir.

Plus loin, Éric Brice Tamba Camara estime que beaucoup de parents ont démissionné aujourd’hui dans l’éducation de leurs enfants. Sans l’éducation familiale, soutient-il, il serait devenu aujourd’hui un grand fumeur : « L’éducation familiale a pesé sur moi, elle m’a permis d’éviter le tabac parce que mon papa aussi n’a jamais fumé, il ne voudrait pas qu’un de ses enfants fume la cigarette. Ces jeunes qui fument à bas âge, c’est par manque de suivi des parents, parce que si un enfant est sans suivi, est laissé pour compte, il peut faire ce qu’il veut, et ce qui est très dangereux pour la jeunesse. Le plus souvent, les parents, ils mettent juste les enfants au monde sans pouvoir bien les éduquer. Et l’éducation est très importante dans une société », a-t-il rappelé.

Sélectionné pour vous :  Le ministre du Travail rassure les hommes de médias : "Le gouvernement ne veut pas tuer la presse, ne veut pas la museler"

Pour pouvoir changer la donne, Éric invite les parents à prendre leurs responsabilités pour léguer une bonne éducation aux enfants accros au tabac : « Aujourd’hui, beaucoup de parents n’ont pas le temps de suivre les enfants. Peut-être quand ils mettent les enfants au monde, quand ce dernier a ses 7 ans, c’est fini, il peut sortir faire ce qu’il veut, pas de suivi, il rentre à n’importe quelle heure et c’est ce qui est très dangereux. Donc, je lance un appel à tous les parents de suivre les enfants, leur sortie, leur rentrée, leur compagnie, c’est très important », a-t-il conseillé.

 

 

Mohamed Lamine Souaré Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...