Sélectionné pour vous :  Mamou: une pluie torrentielle fait de nombreux dégâts matériels au quartier Horê Fello

Mamou : plus de140 cas d’accidents de la circulation  enregistrés en 2023, selon le responsable de la routière

À moins de 48 heures du nouvel an, ils sont nombreux les responsables des différents services publics et privés qui dressent le bilan de leurs activités au compte de l’année qui s’achève. Au commissariat spécial de la police routière de Mamou, ce service dirigé par le capitaine Ernest Tima Yomalo dit avoir enregistré 142 cas d’accidents de la circulation courant l’année 2023.

« Nous avons la statistique annuelle des accidents de la circulation pour la période allant du 1er janvier au 15 décembre 2023 dans la commune urbaine de Mamou. Le nombre d’accidents, il y a eu 142 cas, qui ont été portés à notre connaissance. Mais dans ce nombre, il y a eu 6 cas mortels dont quatre hommes et deux mineurs. Ensuite, il y a eu 268 blessés graves dont 148 hommes, 88 femmes et 40 mineurs. Des blessés légers, il y en a eu 416 dont 200 hommes, 141 femmes et 73 mineurs. Parlant des dégâts matériels importants, nous avons enregistré 133 cas impliquant 47 véhicules et 86 motos. Quant au dégâts matériels légers , il y a eu 310 cas dont 80 véhicules et 186 motos. a-t-il mentionné.

A en croire le capitaine Ernest Tima Yomalo, les principales causes  de ces d’accidents de la circulation sont dues au non-respect des règles élémentaires du code de la route.
« Les causes fondamentales, c’est le non-respect des règles élémentaires de la circulation routière. C’est-à-dire il y  a l’excès de vitesse au centre ville, les dépassements défectueux, la circulation à gauche, la circulation au sens interdit et la non maîtrise des engins roulants. Certaines personnes aussi conduisent avec des téléphones au volant ou au guidon. Tout ceci entraîne des cas d’accidents de la circulation. Les gens n’ont qu’à vraiment accepter les règles élémentaires de la circulation routière et de ne pas aussi prendre de l’alcool derrière le volant. Donc si tout cela est fait, les accidents seront vraiment moins au centre ville », a-t-il souligné.

Sélectionné pour vous :  Acte 2 de l'assaut de la dignité à Kankan : les hommes de médias se disent prêts pour la marche du 06 novembre

Même si les cas d’accidents de la circulation ont été revus à la baisse au cours de l’année 2023 dans la ville  carrefour contrairement à l’année précédente, la méconnaissance des règles élémentaires précitées est toujours d’actualité, selon le service spécial du commissariat spécial de la police routière de Mamou.

 

Mamou, Saidou Kourouma pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...