Sélectionné pour vous :  Pourquoi les programmes de développement échouent-ils en Afrique ? : « C’est parce que l’Afrique n’a pas voulu mettre en œuvre les compétences locales » (Abdoulaye Soumah)

Guinée: le ministre de l’Agriculture demande à la population « de réduire la consommation du riz parce que… »

Les conseillers nationaux de la transition ont examiné et adopté mercredi, 7 février la loi sur le code pastoral et celle portant orientation agricole de la République de Guinée. Avant l’adoption de ces deux textes, le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage devant les conseillers, a saisi l’opportunité pour expliquer la nécessité d’adopter ces textes.

À cette occasion, Mamadou Nagnalen Barry a ouvert une brèche sur la faible rentabilité de la production du riz. Selon le ministre, la pomme de terre et l’igname sont beaucoup faciles à produire, contrairement au riz. C’est pour cette raison qu’il a invité les populations à réduire la consommation du riz.

« L’hectare du riz donne difficilement en Guinée plus de deux tonnes. La moyenne dans la sous-région, c’est trois tonnes l’hectare du riz. L’hectare de pomme de terre donne en Guinée trente tonnes. L’hectare d’igname donne quarante à cinquante tonnes. Qu’est-ce qui est plus facile pour nous à produire ? C’est la pomme de terre et l’igname. Tu mets un million de dollars dans l’igname, tu as un impact au moins cinq fois plus élevé qu’un million de dollars dans le riz. Donc, nous mettons nos efforts dans ces produits qui sont un peu faciles pour nous à produire et nous invitons les populations à réduire un peu la consommation du riz parce que sa production est un peu plus difficile », a lancé Mamoudou Nagnalen Barry.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Santé/Projet C19RM : COPAJEAF Guinée tient une rencontre de suivi avec les acteurs communautaires de Dixinn sur la prise en compte des populations à risque
Laisser une réponse
Share to...