Sélectionné pour vous :  Guinée : le mouvement syndical hausse le ton après les tueries ce lundi et annonce la poursuite de la grève

Débat d’orientation constitutionnel: « Ce qui se passe au CNT, ce n’est pas un débat d’orientation constitutionnel », selon Makanera Kaké

Alors que le débat d’orientation constitutionnel se poursuit au CNT où les acteurs sociopolitiques, continuent de défiler pour faire des propositions allant dans le sens de la rédaction d’une nouvelle constitution pour la Guinée, un des députés de la neuvième législature désapprouve déjà la démarche.

A en croire Alhoussein Makanera Kaké, le défilé devant le pupitre du CNT est tout sauf un débat d’orientation constitutionnel.

« Quand moi j’écoute tout ce qu’on dit autour de cette constitution, j’ai peur pour mon pays. On dit on veut une constitution qui ne change pas. Mais, l’idée de la constitution, ce n’est pas pour qu’elle soit stable. La constitution doit suivre l’évolution de la société. Même les Dr en Droit disent que nous voulons que ça soit stable », se moque-t-il avant d’ajouter:

« Deuxièmement, on dit débat d’orientation constitutionnel, tout le monde sait ce qui se passe là-bas, ce n’est pas un débat mais les gens vont pour donner leurs avis. Il n’y a pas eu de débats. On dit on veut faire la constitution, ils ne connaissent même pas ce qu’on appelle constitution. Chacun raconte ce qu’il veut, on dit débat. Ce qui se passe au CNT, ce n’est pas un débat d’orientation constitutionnel. C’est ça la vérité. Même ceux qui vont là-bas, ils savent que ce n’est pas un débat, c’est l’échange de paroles. Quand on soulève un problème, chacun donne sa position par rapport à cette question, donc y a propositions et contre-propositions », rappelle l’ancien ministre de la Communication.

 

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Retrait du Mali, Niger et Burkina de la CEDEAO : "C'est une décision contre-productive qui accentue leur isolement politique" (Bah Oury)
Laisser une réponse
Share to...