Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : L'armée guinéenne célébrée sur fond des relations civilo-militaires

L’OGDH réagit au tournoi des détenus à la maison centrale: « On aurait pu nous épargner un tel spectacle »

Le tournoi doté du trophée Alphonse Charles Wright organisé dans l’enceinte de la maison d’arrêt de Conakry dont Moussa Dadis Camara et Toumba Diakité, deux accusés principaux dans les évènements du 28 septembre, 2009 ont été respectivement président d’honneur et parrain, continue d’alimenter le débat chez les activistes des droits de l’homme. Selon l’OGDH dont le chargé de communication a été interrogé par un reporter de Siaminfos.com ce mercredi, 6 septembre 2023, cette situation peut engendrer une peur totale chez les victimes sachant que le procès est encore en cours.

Selon Alseny Sall, l’organisation des exercices physiques par l’administration pénitentiaire pour les détenus, n’est pas une chose mauvaise en soi. Car dit-il, cela contribue à la preservation de leur droit à la santé. Cependant, ce que déplore l’OGDH, « c’est le fait d’en faire un tremplin pour faire de la propagande politique. Encore ce qui est plus préoccupant pour nous, c’est le fait pour notre ministre de la Justice d’apparaître avec des personnes considerées comme des acteurs majeurs des massacres du stade dont le procès est en cours et qui s’accusent mutuellement et de parler de reconciliation. Imaginez ce qu’une telle image renvoie chez les victimes dejà traumatisé? Mais c’est la peur totale! C’est vraiment très dommage. Nous pensons qu’on aurait pu nous epargner un tel spectacle », a-t-il martelé.

Qu’à cela ne tienne, le chargé de communication de l’organisation guinéenne pour la défense des droits de l’homme et du citoyen, ose espérer que cela ne va pas affecter la dynamique du procès en cours.

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : L'armée guinéenne célébrée sur fond des relations civilo-militaires

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...