Sélectionné pour vous :  Urgent : À Siguiri, une épidémie de diphtérie fait plusieurs morts à Naboun et Kouremalé (source)

Guinée forestière : Vulgarisation des prix des denrées de première nécessité 

Après la signature du protocole d’accord portant sur l’approvisionnement du marché national et la fixation des prix des denrées de première nécessité,  les différents services déconcentrés du département du commerce,  d’industrie et des petites et moyennes entreprises s’attèlent à vulgariser son contenu auprès des populations. En région forestière,  l’inspection régionale vient de procéder à l’impression et à la ventilation de ces différents prix par préfecture. Incluant les frais de transport, ces prix sont en fonction de la distance qui sépare ces différentes préfectures de la capitale Conakry.

Ainsi, nous pouvons trouver dans la préfecture de Guéckédou que le sac de riz de 50 kilogrammes est vendu chez les détaillants avec prix plafond de 365.800, le sucre, 465.800, la farine de blé de 50 kilogrammes toute qualité confondue 380 800, huile de CIAO de 20 litres 302.000, 25 kilogrammes d’oignons de toute qualité confondue, 272 000, le carton de poulet entier de 10 kilogrammes, 257 000 et le carton de la cuisse de poulet de 10 kilogrammes,  222 000.

À Macenta,  située à 85 kilomètres derrière Guéckédou,  les prix sont les suivants.
Sac de riz 370 000, sac de 470 000, sac de farine 385.000, huile CIAO de 20 lt 305 000, oigon 25kg 275 000, carton de poulet entier de 10 kg 260.000, carton de cuisse de poulet de 10 kg 225 000.

Pendant ce temps, dans la capitale régionale N’zérékoré située à plus de 900 kilomètres de Conakry, le prix plafond des produits est ce qui suit.
1_riz 372 400
2_ sucre 472 400
3_farine de blé de 50kg 387 400
4_huile CIAO 20l 306 200
5_oignon 25kg 276 200
6_poulet entier (1 carton) de 10kg 261 200
7_cuisse de poulet (1carton) de 10kg 226 200

Dans les préfectures de Beyla et Yomou, situées toutes à plus mille kilomètres de Conakry, la capitale,  les prix sont identiques et ont pour plafond 379 000 pour le riz, 479 000 pour le sucre, 394 000 pour la farine, 309 500 pour 20 litres d’huile CIAO, 279 500 pour 25kg d’oignon de toute qualité, 269 500 pour un carton de poulet entier et 229 500 pour le carton de cuisse de poulet de 10kg.

Sélectionné pour vous :  Accidents meurtriers sur des routes guinéennes : « La nature des accidents indique qu’il y a des défaillances », dénonce le PM Bah Oury 

Et enfin dans la préfecture de Lola, à 35 kilomètres de N’zérékoré,  le sac de riz de 50kg est à 376 000, sucre 476 000, farine 491 000, huile ciao 20l 3080 000, 25kg d’oignon 278 000, poulet entier, un carton de 10kg 263 000 et un carton de cuisse de poulet de 10kg 228 000.

Résultats du protocole d’accord entre la direction du commerce intérieur et de la concurrence,  la chambre de commerce, d’industrie et artisanat de Guinée et la direction générale des douanes, tous les commerçants sont assujettis à ces  prix officiels dans les différentes préfectures de la région forestière. Le 142, numéro vert annonyme et gratuit est épinglé à chaque page des prix officiels que l’inspection régionale du commerce,  d’industrie et des petites et moyennes entreprises a ventilée dans les 6 préfectures de la région de N’zérékoré afin d’alerter toutes les mauvaises pratiques.

Pour l’application de ces mesures, Pépé 2 Haba, inspecteur régional du commerce, d’industrie et des petites et moyennes entreprises, affirme que les services déconcentrés du département du commerce et de la chambre de commerce sont en train œuvrer en synergie pour l’effectivité de ces prix des denrées de première nécessité dans la région forestière durant les trois mois indiqués dans le protocole d’accord. C’est-à-dire du 30 janvier au 30 avril 2024.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...