Sélectionné pour vous :  Chute mortelle d'un jeune à Kaloum : l'OGDH salue la proactivité de la justice guinéenne

Franwalia ( Siguiri ) : le bloc administratif délabré, « nous étions obligés d’aller travailler dans la maison d’un natif »

Des murs fissurés, des toits vieillissants, des portes et fenêtres complètement délabrées, telle est aujourd’hui l’image que présente le bloc administratif de la sous-préfecture de Franwalia, située à 65 kilomètres de la ville de Siguiri. Une situation qui irrite aujourd’hui les responsables locaux.

Rencontré sur les lieux, l’un des administrateurs de la sous-préfecture de Franwalia qui a requis l’anonymat, a expliqué les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leurs fonctions : « Nous traversons aujourd’hui des moments vraiment très difficiles par rapport à notre bloc administratif. Notre bloc administratif est dans un état de dégradation très poussé et c’est dans ces conditions précaires que nous travaillons. Les bâtiments sont démolis , les portes et fenêtres sont complètement délabrées et c’est bien l’image que notre bloc administratif présente aujourd’hui. Tellement que le bloc administratif est dans des conditions précaires, nous étions obligés de nous déplacer pour aller travailler dans la maison d’un natif de ce village. On a tout fait avec les autorités préfectorales et même avec l’État, mais jusqu’à présent on n’a toujours pas trouvé de l’aide pour rénover ce bloc administratif. Alors nous demandons humblement aux autorités guinéennes de nous venir en aide au bloc administratif de Franwalia pour nous permettre de mener à bien notre fonction ici », a-t-il lancé.

Pour rappel, la sous-préfecture de Franwalia est l’une des plus anciennes parmi les 20 que compose aujourd’hui la préfecture de Siguiri. Notre interlocuteur fait l’invite à l’État guinéen pour faire face à cette situation afin de soulager les administrateurs de cette localité.

Sélectionné pour vous :  Siguiri : la jeunesse frappée de plein fouet par le chômage

 

De Siguiri Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...