Sélectionné pour vous :  An 1 du procès massacre du 28 sept: "Cela nous donne espoir qu'au sortir, il obéira au respect d'un procès juste et équitable"(Kaly Diallo)

Franwalia (Siguiri): trois jeunes mis aux arrêts par des chasseurs traditionnels avec une importante quantité de drogue

La lutte contre le grand banditisme et le crime organisé dans la sous-préfecture de Siguiri commence à faire du succès. Dans la nuit du jeudi à vendredi 27 octobre 2023, trois présumés trafiquants de drogue sont tombés dans les filets des chasseurs traditionnels à Franwalia, une sous-préfecture située à environ 45 kilomètres de la ville de Siguiri. Selon nos informations, c’est pendant la patrouille organisée par ces chasseurs traditionnels en collaboration avec le poste de gendarmerie de Franwalia que cette importante quantité de drogue a été saisie.

Prenant la parole, le président des chasseurs traditionnels de Franwalia est revenu sur les circonstances de cette interpellation.
 »Nous nous sommes engagés mon équipe et moi en collaboration bien sûr avec le poste de gendarmerie de chez nous à lutter contre le grand banditisme et le trafic de drogue dans notre sous-préfecture. La route qui passe chez nous vers la sous-préfecture de Kintinian est devenue aujourd’hui leur trajet. Et à partir de l’instant, nous allons prendre notre destin en main pour traquer tous les hors de la loi qui pratiquent de telles activités ignobles sur notre territoire », a laissé entendre Amadou Camara.
Pour sa part, le commandant du poste de la gendarmerie a rassuré la population de leur détermination à lutter contre l’insécurité.

 »Présentement, mon équipe et moi sommes déterminés en collaboration avec les chasseurs traditionnels à lutter efficacement contre le grand banditisme et tout ce qui s’en suit. Depuis que monsieur le préfet nous a donné l’instruction, nous avons aussitôt organisé la patrouille et cela nous a permis aujourd’hui de mettre aux arrêts ces trois jeunes. Nous rassurons la population que notre détermination reste la même et nous allons faire en sorte que tout ce banditisme prenne fin sur le territoire de Franwalia », a déclaré Mamady Keita .
De son côté, le présumé cerveau de ce groupe a reconnu les faits avant de demander pardon.

Sélectionné pour vous :  Bilan annuel du CNRD en 2023: "L'impunité a diminué, les tueries pendant les manifestations persistent malheureusement"

 »Je suis celui qui a organisé tout ça et nous avons été interpellés par des chasseurs traditionnels à Franwalia. Alors, je reconnais tous les faits qui me sont reprochés et je présente mes sincères excuses aux autorités car je ne referai plus ça maintenant », a-t-il plaidé.
Pour rappel, ces présumés bandits et trafiquants de drogues séjournent présentement à la gendarmerie territoriale de Siguiri où ils sont en audition.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...