Sélectionné pour vous :  Guinée/Pêche : de nouveaux cas d'éruptions cutanées enregistrés chez des pêcheurs artisanaux 

Grève des enseignants contractuels à cette reprise des cours : voici la situation à Kindia

Les élèves guinéens ont repris le chemin de l’école ce mardi, 3 octobre 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Mais, cette reprise des cours intervient dans un contexte de bras de fer entre les autorités de la transition et les enseignants contractuels, qui continuent à observer leur grève afin que 9 mois d’arriérés de salaire leur soient payés avant de toucher à la craie.

Dans certaines localités notamment à Kindia et Kankan, l’absence de ces enseignants contractuels commence déjà à impacter cette rentrée scolaire.

Dans un entretien exclusif accordé à notre correspondant ce mercredi, 4 octobre 2023, le coordinateur régional des enseignants contractuels de Kindia est revenu sur la situation dans la ville des agrumes.

« L’ouverture a effectivement eu lieu ce 3 octobre 2023 et la position des enseignants contractuels est la suivante:

Après la rencontre entre le ministre uGuillaume Hawing et la coordination nationale des enseignants contractuels, nous sommes très satisfaits. Mais force est de reconnaître que les enseignants contractuels ne peuvent pas rejoindre leurs localités respectives pour aller servir l’école guinéenne étant donné qu’ils n’ont pas encore reçu leurs salaires. Parce que le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a promis qu’un communiqué sera publié par rapport au paiement graduel des primes. Nous attendons ce communiqué avant de rejoindre les salles de classe dans nos localités respectives », a-t-il indiqué.

A En croire Balamine Tolno, tous les enseignants contractuels sont à la maison par faute de moyens pour se rendre à l’école. C’est pourquoi il invite le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation à accélérer les choses pour pouvoir payer les enseignants contractuels afin que ceux-ci puissent reprendre le chemin de l’école.

Sélectionné pour vous :  Labé : Les citoyens fortement mobilisés au stade Saifoulaye Diallo pour la célébration de l'an 65 de l'accession de la Guinée à l'indépendance

« Nous ne voulons plus de manifestations ou autres choses. On s’est entendu avec le ministre, donc ce qu’il a dit nous sommes vraiment derrière cela. Seulement, nous demandons au ministre de tenir sa promesse. En tout cas, nous attendons avec impatience son communiqué pour que les gens soient payées », a-t-il indiqué.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...