Sélectionné pour vous :  Acte 2 de l'assaut de la dignité: le SPPG dépose une lettre d'information à la Mairie de Kaloum

Guinée : un agent de l’État soupçonné de détenir à lui seul 45 matricules, selon le ministre du Travail

Depuis un certain temps maintenant, le ministre du Travail et de la Fonction Publique a engagé une vaste opération d’assainissement des fichiers de la fonction publique guinéenne. Alors que le rapport final de cette opération n’est pas encore remis à qui de droit, le chef du département de la Fonction Publique vient de faire une révélation tout au moins croustillante. Interrogé ce mercredi, 25 octobre 2023, Julien Yombouno a laissé entendre qu’un agent de l’État détiendrait à lui seul 45 matricules.

Sans passer par le dos de la cuillère, il indique qu’il s’agit du plus grand record : « Le travail d’affinement qui a été fait juste après le 30 septembre, nous a permis de liquider les matricules non mérités. C’est ça qu’on a dit, ‘’un matricule, un agent, un salaire’’. Il y a des mesures, on n’attend pas un ordre pour régulariser. Il y a des mesures que nous prenons immédiatement parce qu’on ne peut pas accepter que quelqu’un que nous avons testé sur la base de la biométrie, soit détenteur de deux ou plusieurs matricules. Le maximum, c’est 45 matricules, le plus grand record. C’est à vérifier, ça c’est depuis l’audit des fichiers. Le traitement est en cours, c’est tout un processus », a-t-il martelé chez nos confrères de la radio Espace.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Un ressortissant malien tué dans un accident de la circulation à Siguiri : voici ce que dit l'hôpital régional sur les causes
Laisser une réponse
Share to...