Sélectionné pour vous :  CRIEF : l'ex ministre Yaya Sow obtient un non-lieu devant la chambre d'instruction

Siguiri : des présumés bandits en possession des armes blanches, fusils et une grande quantité de chanvre indien mis aux arrêts

Les services de sécurité ont présenté dans la matinée de ce mercredi, 25 octobre 2023 aux autorités préfectorales et à la population de Siguiri, des présumés bandits mis aux arrêts ces derniers temps. Ces mis en cause possédaient entre autres: une grande quantité de chanvre indien, des armes blanches, des fusils et gris-gris.

Prenant la parole, le commandant du camp d’infanterie de Siguiri, colonel Abdoulaye Touré a exprimé la ferme détermination des forces de l’ordre et de sécurité à lutter contre le grand banditisme qui est en train de prendre de l’ampleur dans la préfecture de Siguiri ces derniers temps.

 »Nous avons l’honneur de vous présenter ce mercredi, 25 octobre 2023 des présumés bandits et des objets qu’ils détenaient que les hommes en uniforme ont mis aux arrêts ces derniers temps. Nous prions d’accepter qu’on ne puisse pas vous dire le nombre exact et leurs photos pour éviter que nos recherches ne soient compromises. Déjà, nous rassurons toute la population que nous allons continuer la chasse nuit et jour pour débarrasser de Siguiri le grand banditisme qui a atteint aujourd’hui un stade très élevé », a-t-il déclaré avant d’inviter la population à une franche collaboration.

 »Nous vous rassurons qu’on est déterminés aujourd’hui à plus d’un titre à nous investir davantage pour mettre un terme au grand banditisme à Siguiri conformément à la mission régalienne des forces de l’ordre et de sécurité qui est de protéger les citoyens et de leurs biens. Mais nous vous demandons également une franche collaboration pour nous permettre d’être en possession des informations pouvant nous permettre d’interpeller ces présumés bandits car ils ( bandits) habitent tous dans des quartiers », a laissé entendre le colonel du camp d’infanterie de Siguiri.

Sélectionné pour vous :  Mandiana : des affrontements entre plusieurs villages font des blessés graves, une cinquantaine de cases brûlées

Après leur présentation à la presse, ces présumés bandits ont été conduits à la maison d’arrêt de Siguiri où ils seront placés sous mandat de dépôt, en attendant l’ouverture d’un procès.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...