Sélectionné pour vous :  Dr Ben Youssouf Keita sur le bilan du CNRD : "Nous voyons le verre à moitié plein"

Incendie au dépôt de carburant à Kaloum : Les nouvelles annonces du ministre de la Sécurité sur les lieux 

A la tête d’une forte délégation des autorités militaires, le ministre guinéen de la sécurité et de la protection civile s’est rendu ce matin sur le lieu de l’incendie de l’unique dépôt d’hydrocarbures de Guinée.

Sur place, le ministre d’État a laissé entendre que toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour contenir le feu.

« Au moment où je vous parle, toutes les dispositions ont été prises pour lutter efficacement contre cet incendie. A l’heure où je vous parle, l’incendie plus précisément est contenu. C’est l’occasion pour moi de remercier d’abord la protection civile guinéenne qui a su lutter efficacement contre cet immense incendie. Il faut les féliciter. C’est exceptionnel, parce que vous connaissez les moyens dont ils disposent », a-t-il martelé.

Comme dans toutes les situations d’incendie, il y a eu une solidarité internationale qui s’est manifestée, selon le ministre. « Le Sénégal a embarqué une équipe composée des médecins et des spécialistes en incendie qui arrive. Le Mali également. Et d’autres pays sont également annoncés », a-t-il déclaré.

Dans sa communication, le ministre Bachir Diallo a fait savoir qu’il y a eu des victimes, notamment des cas de mort et des blessés.

« Il y a eu un certain nombre de blessés. Pour le moment, on ne connait pas le nombre exact et il y a eu des cas de décès. Tous les blessés ont été pris en compte à l’hôpital Donka, Ignace Deen, au service de santé des armées et à l’hôpital Sino-guinéen. Les citoyens qui ont également perdu leurs domiciles vont être également pris en compte », a-t-il annoncé, avant de réitérer l’interdiction formelle de la vente du carburant dans les stations jusqu’à nouvel ordre.

Sélectionné pour vous :  Affaire Guinée Telecom : « On ne vend pas de cartes Sim pour le moment, on est en train de tester le réseau » (Lamine Aye Samoura)

« Il est interdit à toutes les stations, jusqu’à nouvel ordre, de procéder à la vente de carburant pour éviter la spéculation. Comme les gens ont compris qu’il y a eu incendie, les gens viennent avec des bidons soit pour s’approvisionner ou tout simplement pour spéculer. Donc, il est fortement interdit de vendre du carburant jusqu’à nouvel ordre. Il est également interdit Camions citernes de quitter Conakry jusqu’à nouvel ordre », a dit le ministre.

Général Bachir Diallo a mis l’occasion à profit pour inviter l’ensemble des citoyens de Kaloum et au-delà de Kaloum de se tranquilliser et d’observer la discipline pour permettre aux services chargés de lutter contre l’incendie de faire efficacement son travail.

 

Sur place, Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...