Sélectionné pour vous :  Ange Gabriel Haba du CNOSC sur le bilan du CNRD : "Ce que je regrette beaucoup, c'est..."

Renversement d’Ali Bongo au Gabon : « Nous n’avons jamais apprécié les Coups d’État mais…», réagit le PDG-RDA Guinée

Arrivé au pouvoir en 2009, Ali Bongo Ondimba du parti PDG Gabon a été renversé par des militaires ce mardi, 29 août 2023 dès après l’annonce de sa réélection pour un troisième mandat. Ce coup d’État ne laisse pas indifférent certains acteurs sociopolitiques guinéens.

Interrogé par notre rédaction, Manga Mory Bangoura, secrétaire administratif et politique du parti PDG – RDA dit être contre les Coups d’État, mais déplore la manière de gouverner des dirigeants actuels en Afrique qui, selon lui, pousse les militaires à s’emparer du pouvoir.

« Les Coups d’État en Afrique aujourd’hui, pas seulement au Gabon, arrivent parce qu’on constate que la gouvernance de façon générale n’est pas opportune. Ce n’est pas des gouvernances qui aident le peuple à se développer. Pratiquement, si à quelque niveau que ce soit cette gouvernance là est négligée par les dirigeants, il y aura peut-être des forces qui vont se créer et qui vont essayer de voir dans quelle mesure rectifier le tir. Sinon, le Coup d’État n’est pas appréciable, pas du tout. Nous sommes un parti politique, le PDG-RDA, nous n’avons jamais apprécié les Coups d’État mais il se trouve vraiment que les gouvernances aujourd’hui laissent à désirer », a-t-il laissé entendre.

Pour inverser la tendance, le secrétaire administratif et politique du PDG-RDA invite les dirigeants africains à revoir leurs gouvernances afin d’éviter ces Coups d’État. « Il faudrait que les dirigeants des pays qui constituent l’Afrique de façon générale essayent de voir leur manière de gouverner », a exhorté Manga Mory Bangoura.

 

Sélectionné pour vous :  Siguiri : une femme et son bébé de quatre mois meurent dans un accident de la circulation, à Kouremalé

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...