Sélectionné pour vous :  Incinération des produits impropres à la consommation : un environnementaliste alerte sur les impacts sur l'environnement 

Installation des délégations spéciales : « On est en train de mettre en place tous les dispositifs pour confisquer le pouvoir » ( Édouard Zoutomou)

Après leur dissolution par le président de la transition il y a quelques semaines, l’installation des délégations spéciales sur l’ensemble du territoire national a débuté la semaine dernière. Chose qui n’est pas du goût de certains acteurs politiques qui dénoncent la démarche des autorités de la transition. Pour beaucoup, cela est une façon pour le CNRD de confisquer le pouvoir. C’est le cas d’Édouard Zoutomou KPogomou.

Interrogé par un de nos reporters, le président de l’union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès a fait savoir qu’ « on est en train de mettre en place tous les dispositifs pour pouvoir confisquer le pouvoir. Et c’est dans ce cadre que nous sommes en train de dénoncer. En principe, on ne devrait pas le faire de cette façon, surtout à la base. On ne peut pas imposer des responsables à ceux qui à la base, se connaissent mieux. Vous pouvez dire peut-être que vous allez désigner des gens comme au CNT, ce qu’ils ont déjà fait. Ça fait moins de bruit au niveau de la base. Nous, nous pensons qu’il faut qu’on revienne à de meilleurs sentiments. Il ne faut pas respecter la démocratie à moitié. Soit, on est démocrate, soit on ne l’est pas », indique notre interlocuteur, avant de poursuivre :

« On est en train de remplacer près de 3000 conseillers. Pour nous, c’est une démarche qui s’inscrit dans la logique de la confiscation du pouvoir. Nous sommes dans un État qui n’est pas militarisé. Toute l’administration est militarisée en Guinée. Prenez les gouverneurs, c’est des militaires. Prenez les préfets, c’est des militaires. Les sous-préfets sont des militaires. Maintenant, ce sont les gouverneurs qui vont même désigner les chefs de quartiers et de districts. Qu’est-ce qu’on est en train de préparer ? », S’est-il interrogé.

Sélectionné pour vous :  Ibrahima Sory Soumah défenestré du 5ème étage à Kaloum: sa famille parle d'un assassinat

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...