Sélectionné pour vous :  Dr Ben Youssouf sur le délai de 24 mois de transition : "S'il faut attendre que la communauté internationale nous vienne en aide, il y aura forcément un glissement"

Kagbélen (Dubréka) : le Premier ministre Bernard Goumou relance les travaux de construction d’un abattoir moderne

Accompagné du secrétaire général à la Présidence et de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, le Premier ministre a relancé ce mercredi, 7 juin 2023, les travaux de construction et d’équipement de l’abattoir moderne Kagbélen, dans la préfecture de Dubréka. Avec une durée d’exécution des travaux de 8 mois, la junte guinéenne entend doter le pays d’un abattoir moderne qui réponde aux normes.

Dans son allocution de circonstance, le chef du département de l’Agriculture a laissé entendre que la construction de cet abattoir relève d’une importance capitale : « Un abattoir dans une ville tient une place stratégique dans l’alimentation des populations et sa mission est de mettre à la disposition des consommateurs de la viande de bonne qualité sanitaire », a-t-il martelé.

De son côté, le chef du gouvernement de transition a lancé des fleurs à la junte par rapport aux projets qui sortent de terre sous le Comité national de rassemblement pour le développement (CNRD), au bénéfice des populations : « Les révélations faites par le président de la filière et monsieur le ministre montrent que ce projet est un serpent de mer. Tout doit donc aller vite. Je serai très attentif à la bonne réalisation des travaux. Merci pour le respect du délai contractuel de 8 mois. Nous serons heureux que nous pourrons faire l’inauguration avant. Les fonds étant disponibles c’est bien possible», a-t-il indiqué.

En effet, le coût global de la construction et d’équipement de cet abattoir moderne est de 49 milliards de francs guinéens. Il est financé entièrement par le budget national de développement. L’abattoir en question sera composé de quatre compartiments : le premier servira de cadre à la réception des animaux, le second compartiment consiste à assurer le processus d’abattage des animaux, le troisième sera constitué de chambre froide et le quatrième compartiment sera consacré au traitement des déchets.

Sélectionné pour vous :  Attaque à main armée à Mamou: des bandits lourdement armés ouvrent le feu sur trois gérants de kiosques Orange Money

 

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...