Sélectionné pour vous :  Faranah : Les autorités présentent à la presse les produits pharmaceutiques saisis lors de l'opération de ratissage

Kankan/ Enseignement technique: les premières épreuves de l’examen de sortie lancées par les autorités

Ce lundi, 03 juin 2024, les premières épreuves de l’examen de sortie au compte de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ont été lancées sur toute l’étendue du territoire guineen. À Kankan, c’est l’école nationale d’instituteurs qui a servi de cadre au lancement de la toute première épreuve avec les candidats de l’école de santé communautaire et des soins de kankan.

Ce sont au total 2627 candidats dont 1578 filles/femmes repartis entre sept(07) centres qui affrontent les épreuves de cet examen de sortie session 2023/2024. C’est sur le slogan tolérance zéro que les autorités ont lancé les épreuves.

« Chaque année, le slogan reste le même, tolérance zéro. Mais, je crois qu’avant d’arriver aux anomalies, il faut prévoir. Donc, dans l’organisation, nous avons pu rencontrer les candidats, les surveillants, toutes les dispositions des règlements généraux des examens ont été définies paragraphe par paragraphe, des conseils aussi ont suivi. Pour nous, tous les tons pouvant nous permettre d’éviter des fraudes ont été donnés. Tout a bien commencé ce matin et nous espérons que tout ira bien », a martelé Aly Kaké, Inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation.

Venu pour la coordination de cet examen de sortie dans la région de kankan, Ibrahima Barry estime que le bon démarrage des épreuves est le fruit d’un long travail abattu par le département en charge de la formation professionnelle.

« Aujourd’hui, nous sommes pratiquement à l’aboutissement d’un effort énorme qui a été consenti depuis le début de l’année pour la préparation de ces examens. Tous les moyens et toutes les dispositions ont été pris pour la bonne réussite de ces examens. Donc, moi je suis là pour représenter le département dans ces examens. Je pense que nous avons trouvé un dispositif bien élaboré et nous félicitons de passage monsieur l’Inspecteur régional et toute son équipe pour toutes les dispositions qui ont été prises bien avant notre arrivée. Le protocole donné est respecté. Nous allons aussi sillonner les autres centres pour voir si les dispositions sont respectées par tous », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Ousmane Gaoual sur le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée : « Si le contexte justifie qu’il ait un report, il y aura un report »

En bon responsable, Elhadj Aboubacar Tounkara qui a représenté le gouverneur de la région au lancement des épreuves, a prodigué de sages conseils aux candidats.

« Le conseil que j’ai donné aux candidats, c’est d’aborder les sujets avec sérénité parce qu’on ne va pas leur demander ce qu’ils n’ont pas vu pendant le cursus de formation. Depuis qu’ils sont dans ces écoles, ils ont été toujours évalués de façon permanente. Je les ai ensuite félicités pour le parcours qu’ils ont eu à faire et qui a abouti à leur présence dans les salles d’examen. De ne surtout pas paniquer et j’ai béni pour leur réussite parce que nous avons besoin d’eux pour notre développement », a dit le directeur de cabinet du gouvernorat de kankan.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com 

Laisser une réponse
Share to...